Finalement, pas de mariage homo à Hantay ce samedi

© F3
© F3

La maire qui devait célébrer samedi le mariage de 2 femmes, a décidé d'annuler "cet acte civil non autorisé par la loi".

Par AFP

La maire PS de Hantay (Nord), qui devait célébrer samedi le mariage de deux femmes, a décidé d'annuler "cet acte civil non autorisé par la loi", après avoir reçu de nombreuses réactions "violentes" et "menaçantes". C'est ce qu'elle a annoncé ce mercredi dans un communiqué.

La maire Désirée Duhem indique ne pas vouloir "prendre le risque d'assombrir cette journée (...) qui se voulait heureuse, sereine", en raison "des nombreuses réactions, violentes, menaçantes" et malgré "les multiples témoignages (...) encourageants, émouvants, extrêmement militants envers l'égalité des droits de tous les citoyens",
qu'elle a reçus.

Pour éviter des actions revendicatives ?

Cette célébration "se voulait être en faveur des droits de l'homme", que la maire soutient "au-delà du droit civil", et qui selon elle "n'aurait blessé personne".
"Le risque d'une condamnation pour le maire que je suis n'est rien à côté du risque d'une agitation non souhaitée",
ajoute Mme Duhem, alors que le projet de loi sur le mariage homosexuel, qui suscite une opposition virulente des églises et de la droite, est présenté mercredi au Conseil des ministres.

"D'un commun accord entre les deux jeunes dames et moi-même, nous procédons à l'annulation de cet acte civil encore non autorisé par la loi", explique la maire
de Hantay.

"Je suis convaincue que la tolérance, l'acceptation de l'autre dans sa différence, prendra toute sa place très bientôt dans notre France, initiatrice de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen en proclamant l'égalité universelle", affirme-t-elle.

La maire de Hantay avait annoncé samedi qu'elle célébrerait le mariage de deux femmes âgées de 22 et 29 ans "pour faire avancer les choses", tout en espérant "un peu d'indulgence du gouvernement" pour valider légalement l'union. Elle avait reçu une équipe de France 3 pour expliquer sa démarche.

Finalement, pas de mariage homo à Hantay ce samedi

 

A lire aussi :

Mariage homo : ce que prévoit la loi, ce qu'elle ne prévoit pas

Pourquoi les couples homos ne veulent pas se contenter de l'adoption

Sur le même sujet

Les + Lus