Gouvernement: ils sont passés en Picardie

5 ministres, un secrétaire général et un secrétaire adjoint de l'Elysée...Le gouvernement Ayrault a des accents picards.

Par Jennifer Alberts

Les picards les plus connus de ce gouvernement nommé par le nouveau Premier ministre Jean-Marc Ayrault sont sans conteste Vincent Peillon, ministre de l'Education Nationale et Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement.

Vincent Peillon, le mal-aimé des chasseurs de la Baie

Vincent Peillon, professeur de philosophie de formation, a été député du Vimeu pendant 5 ans, de 1997 à 2002. Il avait perdu son siège la même année, remplacé par l'UMP Jérôme Bignon, probablement à cause des relations houleuses qu'il entretenait avec les chasseurs.

Il est resté secrétaire fédéral du PS de la Somme jusqu'en 2008. Il est d'ailleurs toujours membre encarté du PS de la Somme. Son nom avait même était prononcé il y a quelques jours pour une candidature aux prochaines législatives dans la 1ère circonscription.

Deux épisodes avaient d'ailleurs marqué sa législature en Piacrdie: le saccage de sa permanence en 2000 et son départ rocambolesque par hélicoptère de la Baie de Somme sous les jets de pierre à l'issue d'une rencontre avec les chasseurs qui avait mal tourné.

L'enfance de Najat Vallaud-Belkacem à Amiens-Nord

Elle a été nommée au poste souvent le plus convoité des jeunes loups de la politique nationale: celui de porte-parole du gouvernement. Un poste qui mettra la jeune femme sous les lumières des médias puisque c'est elle qui fera le compte-rendu hebdomadaire à la presse à l'issue de chaque conseil des ministres.

Mais les lumières médiatiques, Najat Vallaud-Belkacem y a déjà largement goûté durant la campagne présidentielle. Porte-parole du candidat François Hollande, la jeune femme a eu le temps de se rompre aux pratiques de la communication politique.

Un destin pas forcément tout tracé pour celle qui est arrivée en Picardie à 4 ans avec ses parents, originaires du Maroc. Après un an à Abbeville, la famille s'installe à Amiens-Nord. Najat Belkacem y restera jusqu'à son entrée à Sciences Po Paris.

C'est pourtant en Rhône-Alpes qu'elle a choisi de mener sa carrière politique: conseillère municipale à Lyon, elle est également conseillère générale du département du Rhône.

De Saint-Quentin à Paris, du cinéma à la politique

Elle prend la place d'un autre picard: celle de ministre délégué aux français de l'étranger, maroquin précédemment occupé par Edouard Courtial, élu de l'Oise. Yamina Benguigui est l'une personnalités civiles de ce gouvernement Ayrault. L'une aussi des plus atypiques: née à Lille dans une famille originaire de Kabylie, Yamina Benguigui a passé toute son enfance et son adolescence à Saint-Quentin (02) où ses parents se sont fixés alors qu'elle n'avait que 4 ans.

La politique fait partie de la vie de Yamina Benguigui depuis son plus jeune âge. Elle va même conditionner ses plus jeunes années: le choix de la Picardie ne se fait pas au hasard pour la famille Benguigui. Le père, cultivé et lettré, est un ancien cadre du Mouvement National Algérien. Et c'est à ce titre qu'il est assigné à résidence dès 1954, et pendant toute la durée de la guerre d'Algérie, à Saint-Quentin.

Yamina Benguigui viendra à la politique sur le tard: tour à tour réalisatrice de documentaires puis de films, présentatrice d'émissions télé, écrivain, elle devient en 2008 adjointe au maire de Paris en charge des droits de l'homme et de la lutte contre les discriminations.

Et les autres ?

Bernard Cazeneuve, actuel député-maire de Cherbourg, et tout nouveau ministres aux Affaires Européennes est né à Senlis (60) en 1963.

Geneviève Fioraso, a été professeur d'anglais à Amiens jusqu'en 1978. Elle est d'ailleurs née dans la capitale picarde en 1954. Elle est depuis députée de Grenoble dont elle est également adjointe au maire depuis 2001. Depuis hier, Geneviève Fioraso est ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

La composition du gouvernement Ayrault a été annoncée hier depuis le perron de l'Elysée par le Secrétaire général des lieux: Pierre-René Lemas. Cet énarque né en Algérie fut Préfet de l'Aisne de 1992 à 1994.

A ses côtés, un picard de souche officiera en tant que secrétaire général adjoint de l'Elysée, chargé de l'économie: Emmanuel Macron, banquier d'affaires chez Rothschild après avoir été inspecteur des finances, est né à Amiens où ses parents sont médecins. Il a effectué une partie de sa scolarité à La Providence, avant de partir poursuivre ses études à Paris.

Sur le même sujet

Les + Lus