Il ne fait pas bon être producteur de lait

La flambée des céréales menace les élevages en Picardie.

Par Halima NAJIBI

Les producteurs de lait en Picardie comme dans le reste de l'Hexagone souffrent de la flambée des prix des céréales. Une hausse liée à la sécheresse qui sévit actuellement  aux Etats-Unis, et en Russie. Cela ne favorise pas la production laitière puisque les vaches sont nourries aux céréales. Une crise qui menace la rentabilité des exploitations

Autre facteur d'inquiètude la mauvaise pousse du maïs d'ensilage dans le nord de la France suite aux aléas climatiques du printemps . Pour Henri-Noël Lampaert producteur laitier installé dans l'Aisne à Trémont, délégué FNPL 02," si les charges alimentaires augmentent cela va engendrer des coûts moyens supplémentaires déjà estimés autour des 25 à 30 euros aux 100 litres de lait. Et les perspectives pour la trésorerie en fin d'année 2012 ne sont pas réjouissantes. Même si ça reste des prévisions, la surproduction risque de faire chuter le prix du lait". Une situation qui menace la rentabilité des exploitations.

Jean-Luc Pruvot est responsable de l'APLI Aisne, il  possède 90 bêtes,  l'élevage des vaches est une histoire de famille. Il a repris la ferme de son père, fondée il y a 45 à Parfondeval, en Thiérache. Pour ce militant, " il est temps de tirer la sonnette d'alarme. Cette flambée des coûts alimentaires  ne va pas améliorer la situation des producteurs de lait. Tous les ans il y a 22 cessions de fermes laitières dans le Nouvion et le Nord. Les éleveurs sont découragés". 

les éléveurs laitiers vont-ils connaîtrent en 2012 la même crise qu'en 2009 ?

En effet cette année là, le lait avait été acheté aux producteurs 30 % moins cher qu'un an auparavant.

Pour Henri-Noël Lampaert il se veut rassurant , la situation n'est pas identique les stocks mondiaux restent bas. Jean-Luc Pruvot milite quant à lui pour une diminution de la production.

Dans ce contexte d'incertitudes, les professionnels de la filière encouragent les éleveurs à plus d'autonomie alimentaire pour leur bétails. 

Sur le même sujet

Les + Lus