Inondations : nuit calme, pluie attendue

© AFP
© AFP

Les nouvelles sont inquiétantes ont estimé le ministre Frédéric Cuvillier et le préfet Denis Robin à Boulogne-sur-Mer.

Par AFP

            

Les cours d'eau du Pas-de-Calais, placés en vigilance orange vendredi, ont poursuivi dans la nuit de samedi à dimanche leur décrue, avant un retour des précipitations dans la matinée accompagné d'un risque de vent fort.

"Nous avons une accalmie avant le retour d'une perturbation active et d'averses ce dimanche", informe le service de prévision des crues Vigicrues sur son site internet.

"(...) Compte tenu des quantités de pluies, potentiellement fortes, prévues pour la journée (dimanche), des montées d'eau rapides pourraient à nouveau se produire sur les zones où des débordements sont déjà observés", poursuit Vigicrues.
 

Inondations : nuit calme, pluie attendue

Denis Robin, préfet du Pas-de-Calais sur la situation de dimanche

"Sur les douze dernières heures, le régime d'averses orageuses était plutôt à l'accalmie dans le Pas-de-Calais", permettant "aux équipes de se reposer", a déclaré le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, lors d'un point presse.

"On a enregistré néanmoins 5 à 8 mm d'eau sur la Liane et 10 à 12 sur un banc allant de Berck à Fruges", a-t-il noté.

 

"Nouvelles inquiétantes"
Si la nuit était à l'accalmie, "les nouvelles sont inquiétantes car il y a une bande active sur la Normandie qui se dirige vers le Pas-de-Calais qui atteindra" le département vers 10H-10H30, a ajouté le préfet.

"C'est un moment qui nécessite la pleine solidarité", a estimé le ministre des

Transports, de la Mer, de la Pêche, Frédéric Cuvillier, ex-député-maire de Boulogne-sur-mer, saluant la mobilisation "remarquable" des secours - jusqu'à 500 sapeurs-pompiers du Service départemental d'incendie et de secours - et des élus locaux.

"Les perturbations qui vont se poursuivre vont être doublées dans l'après-midi par le vent et des averses orageuses. Je suis venu me rendre compte de la situation, de la solidarité et de l'attente des élus locaux", a indiqué le ministre, qui devait poursuivre son déplacement dans des communes touchées par les inondations.

Selon Météo France, la perturbation active en milieu de matinée sera accompagnée "d'un renforcement des vents avec des rafales pouvant temporairement dépasser les 100km/h sur le littoral vers la mi-journée et en première partie d'après-midi".

Des averses isolées de faible intensité sont attendues dans l'après-midi. "A partir de 18h et toute la nuit, on attend des averses conséquentes, entre 20 et 30 mm sur le secteur et jusqu'à 40 mm par endroits", a expliqué le préfet du Pas-de-Calais.

Averses jusqu'à mardi ?
Le régime d'averses devrait se poursuivre lundi et jusqu'à mardi matin. Les cours d'eau de la Liane, de l'Hem, de l'Aa et l'amont de la Lys restent en vigilance orange.

"On est en décrue, mais n'oublions pas que la Liane est une rivière à régime torrentiel, elle sort très rapidement de son lit mais elle y rentre très rapidement aussi", a souligné André Bodart, maire d'Hesdigneul.

"Je demande au ministre de prendre en considération ma demande de reconnaissance en catastrophe naturelle et de continuer à travailler, réaliser les travaux nécessaires pour limiter les catastrophes", a-t-il ajouté.

"Les procédures sont en cours, les services de préfecture sont à la disposition des élus", a affirmé Frédéric Cuvillier, assurant que "cette reconnaissance c'est important pour le territoire".

Sur le même sujet

Les + Lus