• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

J-P Kucheida: “Je réfute tout achat personnel”

© F3NPDC
© F3NPDC

Le maire de Liévin a répondu aux accusations d'abus de biens sociaux qui lui valent d'être renvoyé en correctionnelle.

Par Yann FOSSURIER

Pour la première depuis l'annonce de son renvoi en correctionnelle pour abus de biens sociaux, Jean-Pierre Kucheida, le maire de Liévin exclu du PS, s'est expliqué sur le plateau de l'émission politique de France 3 Nord Pas-de-Calais, "La Voix est Libre".

La justice lui reproche l'utilisation présumée à des fins personnelles pour quelque 47.000 euros de la carte bleue de la Soginorpa, l'organisme qui gère environ 62.000 anciens logements miniers. "Pour ce qui est des cartes bleues dont on parle, je suis franchement bouleversé", a déclaré l'ancien député sur le plateau de l'émission. "J’ai attrapé cette giffle en pleine figure alors que j’étais quant à moi persuadé de mon honnêteté totale vis-à-vis de cette carte bleue".

J-P Kucheida: "Je réfute tout achat personnel"

"L’argent de cette carte bleue a été utilisé complètement au service de la Soginorpa/Epinorpa comme les 10 000 chefs d’entreprises qu’il y a en France peuvent le faire chaque jour", a-t-il martelé.

Interrogé sur les achats effectués avec cette carte bleue, Jean-Pierre Kucheida réfute "tout achat personnel, tout achat de bijoux". Selon lui, "il y a dans ces cartes bleues, trois choses : des restaurants, du complément de voitures de fonction et les cadeaux d’entreprises qui ont été distribués, c’est tout !".

"Au service de la Soginorpa"

Interrogé sur les raisons pour lesquelles il a remboursé les 47 000 euros incriminés, il répond avoir agi "sur les conseils de l’avocat qui m’a dit si jamais vous aviez quelques dérives que ce soit, ça marquera votre bonne foi".

Au sujet des nombreuses notes de restaurant, il assume. "Moi, mes journées ne s’arrêtent pas le vendredi soir pour reprendre le lundi matin. Grâce à l’action que j’ai menée pendant 9 ans, j’ai fait porter la valeur du patrimoine de la Soginorpa de 458 millions d’euros à 3 milliards d’euros. Parce que j’ai rencontré des responsables, parce que j’ai convaincu, parce que nous avons mené des politiques nouvelles au niveau du logement en direction des anciens, en direction de la construction, ce qui n’était pas du tout le cas auparavant".

Exclu du Parti Socialiste, battu dès le 1er tour lors des dernières élections législatives, Jean-Pierre Kucheida doit comparaître le 9 avril prochain au tribunal correctionnel de Douai, en compagnie de sa fille.

A lire aussi :

Soginorpa: Kucheida sera jugé le 9 avril 2013

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus