Jean-Pierre Kucheida lâché par le PS ?

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Martine Aubry souhaite geler l'investiture dans la circonscription du député-maire de Liévin.

Par Emmanuel MAGDELAINE

Les faits

Depuis plusieurs semaines, les articles de presse se multiplient autour de la fédération PS du Pas-de-Calais et particulièrement un nom : Jean-Pierre Kucheida.

A chaque fois, le député-maire de Liévin est présenté comme étant la plaque tournante d'un "système" dans son département. Pots-de-vin, financement occulte, utilisation de la carte bleue de la Soginorpa à des fins personnelles. Les faits rapportés sont graves mais non établis formellement. Une enquête préliminaire concernant ces faits, dénoncés à l'origine par l'ancien maire d'Hénin-Beaumont Gérard Dalongeville, aurait été ouverte.

Martine Aubry réagit

Face à ce déballage, la première secrétaire du PS, Martine Aubry, avait d'abord décidé d'avancer la présomption d'innocence, d'attendre "des preuves". Hier soir, finalement, dans un communiqué, elle affirme : "Certaines des accusations concernant un élu du Pas-de-Calais candidat aux élections législatives dans la 12ème circonscription, j'ai décidé de proposer à la Convention Nationale du 10 décembre 2011 de geler la désignation de notre candidat dans cette circonscription, dans l'attente des suites judiciaires qui pourraient être données."

Jean-Pierre Kucheida lâché par le PS ? (2)

Pourtant, jeudi, Catherine Genisson, première secrétaire du PS dans le Pas-de-Calais affirmait que l'investiture de Jean-Pierre Kucheida n'avait pas à être remise en cause.

"Il n'y a aucune raison de ne pas investir Jean-Pierre Kucheida. C'est d'ailleurs la position que défend Martine Aubry."

Jean-Pierre Kucheida lâché par le PS ? (3)

 

Les réactions

Mme Génisson a finalement approuvé jeudi soir la proposition de Mme Aubry de geler la désignation comme candidat PS de Jean-Pierre Kucheida pour la 12e circonscription
du Pas-de-Calais car cela "lui permettra de se défendre contre ces accusations infondées".

Le député-maire de Liévin Jean-Pierre Kucheida a jugé vendredi "anormal" le gel par Martine Aubry de sa candidature aux législatives tout en se disant "confiant" sur l'issue de la commission d'enquête annoncée par la première secrétaire du PS.
 "Je trouve ça totalement anormal. Qu'est-ce que Martine Aubry fait de la présomption d'innocence au moment où personne ne m'a encore convoqué [...], au moment où personnne ne m'a encore demandé de comptes?", a déclaré M. Kucheida à l'AFP à Lievin (Pas-de-Calais).

Jean-Pierre Kucheida lâché par le PS ? (4)

Le député-maire socialiste de Lens, Guy Delcourt, a estimé que Martine Aubry avait fait preuve de "précipitation" et de "maladresse" en annonçant la création d'une commission d'enquête sur le fonctionnement du Parti socialiste dans le Pas-de-Calais.

M. Delcourt a également qualifié de "maladresse" la décision de Mme Aubry de geler la désignation de Jean-Pierre Kucheida comme candidat PS aux législatives dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais. "Attendons de voir si les policiers investissent les bureaux de Jean-Pierre Kucheida, perquisitionnent", a-t-il souhaité.

Samedi, à Paris, sa candidature aurait du être officialisée. Selon toute vraisemblance, elle ne le sera pas.

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus