• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

José Mendes Furtado a bien tué Angélique Dumetz

Déjà reconnu comme étant le violeur de la jeune fille, José Mendes Furtado vient d'être confondu pour son meurtre.

Par Jennifer Alberts

video title

video title

Oise: José Furtado a bien tué Angélique Dumetz

Les analyses sont formelles: le couteau avec lequel José Mendes Furtado a assassiné sa femme en 2011 avant de se suicider est bien le même qui a servi à tuer Angélique Dumetz 15 ans plus tôt.

C'est un couteau de chasse qui a permis de confondre José Mendes Furtado, originaire du Cap Vert, dans le meurtre d'Angélique Dumetz: c'est avec ce même couteau que le maçon de Compiégne a sauvagement assassiné son épouse Alice en mars 2011 avant de se suicider. Un couteau qu'il avait acquis lors de son service militaire.

Il avait déjà été confondu comme étant le violeur d'Angélique par son ADN: victime de violences conjugales, son épouse avait porté plainte et son ADN prélevé par la police.

La mère d'Angélique, Marie-Pierre Mazier, très impliquée dans l'enquête, reste persuadée que José mendes Furtado n'a pas agi seul et souhaite que la cellule d'enquête, spécialement mise en place élucider le crime, aille au bout de ses investigations.

Sur le même sujet

Effondrement chaussée centre-ville d'Amiens

Les + Lus