• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Journée mondiale de lutte contre l'AVC

L'accident vasculaire cérébral troisième cause de décès

Par Halima NAJIBI

Seul un Français sur dix déclare connaître précisément les symptômes de l'accident vasculaire cérébral (AVC), selon un sondage Ifop du 23 octobre 2012.

France AVC Picardie organise un moment d'information grand public
et de dépistage place Gambetta à Amiens le 29 octobre de 11h à 18 heures.

L'AVC correspond soit à un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau entraînant un infarctus cérébral, soit à la rupture d'un vaisseau à l'origine d'une hémorragie dans le cerveau.

En 2008, l’AVC a été responsable de 33 000 décès.

Il s'agit de la troisième cause de mortalité après les cancers et les infarctus du myocarde dans la population française, mais la première cause de mortalité chez les femmes.

Le premier réflexe est d'appeler le 15 (SAMU) en France, ou le 112 en Europe, afin d'orienter le patient dans une unité de soins spécialisés sans passer par les Urgences. Un gain de temps indispensable qui permet de limiter les risques de lésions irréversibles ou de décès.

En France, la Journée mondiale de prévention des AVC est organisée en partenariat avec le ministère de la Santé et la Fédération nationale France-AVC.

Chaque minute compte : les recommandations de l'ARS (Agence régionale de santé de Picardie)

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus