Kucheida battu : l'après-“tsunami” à Liévin

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Reportage dans la 8ème circonscription du Pas-de-Calais au lendemain de la défaite surprise de Jean-Pierre Kucheida.

Par Régions

Un tsunami politique. Dans la 12e circonscription, le député sortant Jean-Pierre Kucheida, exclu du PS pour candidature dissidente après l'attribution de l'investiture du parti à un autre candidat, a été éliminé dès le premier tour. Reportage au lendemain de cette défaite à laquelle personne ne s'attendait.

Kucheida battu : l'après-"tsunami" à Liévin (1)

Si la candidate du FN Charlotte Soula est arrivée en tête (25,69%), le candidat du PS Nicolas Bays, maire de Wingles, deuxième avec 24,61% fait figure de favori pour le second tour.

Visé notamment par une enquête pour abus de biens sociaux et au coeur d'accusations de malversations, Jean-Pierre Kucheida avait reçu le soutien de poids lourds socialistes comme le président du conseil régional Daniel Percheron ou la 1e secrétaire de la fédération Catherine Genisson.

Député et maire de Liévin depuis 1981, réélu au second tour des législatives de 2007 avec 70% des voix, Jean-Pierre Kucheida fait manifestement les frais des affaires qui ont éclaté ces derniers temps. Il recueille néanmoins 44% des voix dans sa ville.

A lire aussi :

Nord Pas-de-Calais : les leçons du 1er tour

Kemel refuse de débattre avec Le Pen

 

 

Sur le même sujet

Les gens des Hauts : Tourcoing, la ville aux mille visages

Les + Lus