• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'accompagnement des ex-Conti va se poursuivre

L'annonce a été faite jeudi à l'issue d'une réunion entre la direction et d'anciens salariés à la préfecture de l'Oise.

Par Gontran GIRAUDEAU

Alors que la cellule de reclassement doit fermer ses portes le 30 juin après deux ans et demi d'activité, l'équipementier automobile Continental s'est engagé jeudi à poursuivre l’accompagnement afin de respecter les engagements pris dans le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

La gestion du reclassement des ex-"Conti" va évoluer d'un objectif de calendrier à un objectif chiffré de 200 personnes encore au chômage. Pôle emploi s'engage à prendre en charge 200 autres anciens salariés. Les plus proches de la retraite bénéficieront de mesures d'âge.

Pour l'ancien syndicaliste Roland Szpirko, qui a accompagné le combat des "Conti", "la mobilisation a payé, les revendications sont satisfaites."

Les mesures

1. Continental s'engage à poursuivre l’accompagnement  afin de respecter les engagements d’objectifs de reclassement pris dans le PSE.

A ce titre, le cabinet de reclassement poursuivra l'accompagnement de l'ensemble des personnes concernées, actives dans leurs recherches d'emplois jusqu’à ce que 100 % des engagements soient tenus. Tous les salariés actifs dans leur recherche d’emploi devront avoir bénéficié soit d'une solution identifiée, soit de deux offres valables d'emploi.

2.  Pour les salariés qui sont aujourd’hui demandeurs d'emplois et pour lesquels Continental a respecté ses engagements dans le PSE, Pôle Emploi se mobilise de manière exceptionnelle à travers un accompagnement renforcé avec des programmes adaptés aux situations individuelles.


Un entretien de bilan réalisé par un conseiller de Pôle Emploi sera proposé à tous les anciens salariés en recherche d'emploi.

Ces salariés bénéficieront s'ils le souhaitent d'un accompagnement individuel renforcé d'une durée maximale de 6 mois réalisé par les prestataires mandatés à cette fin par Pôle Emploi autour de trois dispositifs.

- Trajectoire vers l'emploi : mesures destinées aux demandeurs d'emploi requérant un appui intensif
- Cap projet professionnel : prestation s'adressant à un public ayant besoin d'affiner son projet professionnel.
- Mobilisation vers l'emploi : parcours d'une durée de 6 mois adapté aux publics rencontrant des difficultés de réinsertion professionnelles et sociales.

Ces dispositifs bénéficieront aussi aux salariés qui ont accepté de reprendre un emploi précaire et qui se retrouveraient au chômage.

3. Deux fonds d’environ 1.5 million d’euros seront plus particulièrement utilisés pour favoriser le retour à l'emploi des anciens salariés de Continental.

- Les fonds non consommés du budget de formation (environ 450 k€), consignés à la Chambre de commerce et d'industrie territoriale de l'Oise, seront utilisés pour financer des actions de formation ou d'aide à la mobilité favorisant le retour à l'emploi.

- Les fonds non consommés de la convention de revitalisation (1 M€) seront prioritairement utilisés pour majorer le montant de l'incitation financière au réemploi des ex salariés de Continental par des porteurs de projet créateurs d'activité dans le Compiégnois. A ce titre, la prime à l'embauche sera portée de 6 000 à 10 000 € par CDI créé.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus