• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

L'ancien grand Résistant Raymond Aubrac est décédé

© FranceTV
© FranceTV

Le 10 janvier dernier, il était reçu à Villeneuve d'Ascq en tant que citoyen d'honneur.

Par Frédérique BEAL

Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, est décédé hier, mardi, dans la nuit, à 97 ans. Il était l'un des derniers héros de la Résistance de la seconde guerre mondiale.

Né le 31 juillet 1914 dans une famille juive, il s'est engagé dans la Résistance avec son épouse Lucie Aubrac au lendemain de la guerre et des lois antijuives.

Devoir de mémoire

En janvier dernier, Raymond Aubrac était au lycée Saint-Adrien de Villeneuve d'Ascq, troisème rencontre entre ce célèbre Résistant et les élèves. Il se faisait un devoir de transmettre la mémoire de cette époque douloureuse de la guerre.

"On trouve des enfants qui disent mon grand-père m'a raconté ceci, mon grand-père m'a raconté cela...Ca met l'histoire propre de ce jeune en perspective" disait-il.

Les élèves du lycée Saint-Adrien captivés par le récit de Raymond Aubrac

"Les élèves retiendront plus"

Professeur d'histoire, Marie-Christine Gobert, confiait à l'issue de la rencontre : "Les élèves retiendront plus tout ce qu'il a dit que mes cours d'histoire".

Citoyen d'honneur

Hommage logique, Raymond Aubrac était citoyen d'honneur de la ville de Villeneuve d'Ascq, ville meurtrie en avril 1944 avec le massacre d'Ascq.

Le maire, Gérard Caudron, a gardé un souvenir ému des échanges entre le Résistant et les élèves auxquels il a assisté. "Il reste au fond de notre coeur" a-t-il dit ce matin.

L'ancien grand Résistant Raymond Aubrac est décédé (5)

Réaction de Gérard Caudron recueillie par Thomas Millot et Patrick Duluc

Raymond Aubrac reçoit la distinction de citoyen d'honneur

Raymond Aubrac était le dernier survivant des chefs de la Résistance, l'un des derniers a avoir cotoyé Jean Moulin.

L'ancien grand Résistant Raymond Aubrac est décédé (6)

Le reportage de Jean-Marc Devred et Bruno Espalieu le 10 janvier 2012

Sur le même sujet

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus