La direction chahutée à la centrale d'Hornaing

Après l'annonce de la fermeture du site vendredi, les salariés ont réservé un accueil animé aux responsables.

Par Jean-Marc DEVRED

Depuis ce week-end, la centrale thermique d'Hornaing, dans le Valenciennois, est occupée par son personnel.

Vendredi en effet, la société allemande E.On, propriétaire du site, a annoncé sa fermeture. Des représentants de la direction se sont rendus ce matin à Hornaing où les attendaient les 85 salariés encore sous le choc de l'annonce. Une rencontre plutôt animée... Car en fait de rencontre, ces personnes étaient venus prendre des documents administratifs...

 

La direction chahutée à la centrale d'Hornaing

 

Un dernier espoir ?

Le dialogue semble donc bien bloqué à Hornaing où le personnel compte donc occuper l'usine 24 heures sur 24.

Pendant ce temps, les élus vont tenter de sensibiliser les pouvoirs publics sur une possible reconversion du site.

Ceux-ci ont été choqués par l'annonce de la fermeture vendredi alors qu'une solution avait été envisagée et 30 millions d'euros investis pour le raccordement à la conduite de gaz.

Le député de la circonscription Jean-Jacques Candelier doit ainsi rencontrer le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Cette rencontre est prévue mardi prochain 9 octobre.

L'élu communiste compte présenter différentes solutions pour conserver le site. Y-en aura-t'il une de viable ? Le ministre sera-t'il suffisamment à l'écoute dans cette période sociale mouvementée ?

Pour les salariés de la centrale, l'attente sera longue... 

Sur le même sujet

Les + Lus