La drôle de carte bleue de JP. Kucheida

© Montage F3 NPDC
© Montage F3 NPDC

Selon Le Point, le maire de Liévin aurait utilisé la carte bleue de la Soginorpa pour des dépenses personnelles.

Par Emmanuel MAGDELAINE

Jean-Pierre Kucheida, président de la SOGINORPA (la société immobilière chargée de gérer le patrimoine hérité des Houillères) a-t-il confondu sa carte bleue personnelle avec la carte bleue du bailleur social ? C'est la question que pose LePoint.fr ce mercredi.

C'est un comptable de la SOGINORPA qui aurait le premier dénoncé des faits troublants. Dans un courriel adressé au directeur financier en décembre 2007, il écrit notamment : "J'attire votre attention sur le fait qu'il y a un solde non justifié de 1532,91 euros à ce jour, que la fin de l'année se rapproche à grands pas et je pense avoir du mal à expliquer au commissaire aux comptes cette non-justification, ainsi que les dépenses payées aux Émirats arabes unis et en Turquie"

Et Le Point détaille d'autres dépenses de restaurants ou de voyages, apparemment non liées à l'activité de la Soginorpa.

1624 € au restaurant gastronomique de Marc Veyrat à Annecy le 4 août 2005, dix repas au Meurin pour environ 1000 € le 28 mai 2007, des dépenses de parking d'aéroport (alors qu'à priori le président de la Soginorpa n'a pas besoin de voyager), des factures non identifiées à Malte (!) : la liste de ces dépenses est longue et pose forcément question. "Pouvez-vous me dire si M. Kucheida effectue des voyages d'affaires d'une semaine pour Soginorpa, car en mars 2007 nous avons réglé une facture de parking à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle de 209 € pour un stationnement du 12/03/07 au 20/03/07", interroge encore le comptable par courriel du 26 novembre 2007, cité dans l'article du Point. Le magazine affirme que "ce courriel fait partie des nombreux documents aujourd'hui entre les mains de la justice qui enquête sur un possible financement occulte de la fédération PS du Pas-de-Calais dont le chef d'orchestre serait Jean-Pierre Kucheida."

La drôle de carte bleue de JP. Kucheida (3)

Le contexte

Ces révélations interviennent justement quelques jours après l'annonce de l'ouverture de cette enquête préliminaire à la suite d'un courrier de Gérard Dalongeville, ancien maire d'hénin-Beaumont, dénonçant un système de financement occulte de la fédération PS dans le Pas-de-Calais. Jean-Pierre Kucheida serait au coeur de ce système selon le magazine Les Inrockuptibles qui publie ce mercredi un dossier intitulé : "PS, le scandale du Pas-de-Calais".

En septembre 2010, la chambre régionale des comptes avait rédigé un rapport sévère sur la Soginorpa : gestion opaque, placements à haut risque, problèmes de gouvernance...

Les réactions

Jean-Pierre Kucheida se dit atterré par cet article et ses accusations : "Je voudrais bien savoir quelles sont les raisons politiques qui font qu'on veut m'abattre. Je suis atteré d'une pareille mauvaise foi. Les dépenses évoquées par Le Point existent mais ont été remboursées dans les semaines qui ont suivi. Sur le moment, je n'avais pas de carte bleue, j'ai donc payé avec la carte bleue de la Soginorpa. Je reconnais que ce n'était pas très malin. Mais dire que j'ai tout payé sur le compte de la Soginorpa, c'est de la pure diffamation. Il faut arrêter de fantasmer. La chambre régionale des comptes a vérifié nos comptes bien après les faits évoqués. Elle n'a rien signalé.".

La drôle de carte bleue de JP. Kucheida (4)

 

Catherine Génisson, 1ere secrétaire du PS Pas de Calais, comme le député-maire de Liévin se réserve le droit de porter plainte contre Le Point. Mme Genisson réaffirme d'ailleurs son soutien à Jean-Pierre Kucheida : "Jean-Pierre est un ami. J'ai confiance en son engagement citoyen. La Soginorpa a fait l'objet de nombreux contrôles ces dernières années. M. Kucheida n'a jamais été poursuivi judiciairement. Je trouve que la campagné éléctorale prend une tournure étrange. "

La drôle de carte bleue de JP. Kucheida (5)

Le secrétaire du CCE de la Soginorpa, Claude Buquet (CFDT), lui ne se dit "pas surpris" par le contenu de l'article du Point : "On le dénonçait depuis des années. Pour nous, ces infos sont bonnes, crédibles. Il faut rappeler que nous estimons les pertes de la Soginorpa à 193 millions d'euros. J'ai vu tellement de choses que ça ne me choque plus. On espère que l'affaire ne sera pas une nouvelle fois étouffée." Claude Buquet a également demandé la tenue d'un CCE extraordinaire pour obtenir les explications de la direction. Cela lui a été refusé.  Selon lui, la SOGINORPA estime qu'il s'agit là d'un "réglement de comptes" politique.

Les conséquences politiques

En septembre dernier, pendant la campagne des primaires PS, Jean-Pierre Kucheida avait accueilli François Hollande dans sa ville. Aujourd'hui, on l'imagine, ce soutien peut devenir embarassant pour le candidat. La semaine dernière, le député-maire Kucheida a été investi pour les législatives 2012 par les militants avec 100 % des suffrages (il était le seul candidat en lice). Il est député depuis 1981. Sera-t-il à nouveau investi officiellement ce samedi à Paris, malgré les révélations du Point ? Sera-t-il encore soutenu longtemps par les instances du parti ?

Sur le même sujet

Les + Lus