• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lapsus: quand V.Peillon confond Martine et Marine

© LCP-AN
© LCP-AN

Le ministre a souhaité que "Martine Aubry" ne soit pas "au second tour des législatives" à Hénin-Beaumont.

Par AFP

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a commis aujourd'hui un lapsus en souhaitant que "Martine Aubry" ne soit pas "au second tour" des législatives à Hénin-Beaumont.

Invité de "Questions d'Info" LCP/France Info/Le Monde/AFP,  Vincent Peillon était interrogé sur la confrontation dans la 12e circonscription du Pas-de-Calais, entre Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de gauche, et Marine Le Pen, la présidente du Front National.

Lapsus: quand V.Peillon confond Martine et Marine

"Ce combat contre les tentations nationalistes, les tentations de repli est un combat bien entendu important sur nos valeurs. Il y a au premier tour des candidats du Front de gauche, du Parti socialiste, c'est la règle démocratique à gauche", a-t-il commencé. "Et puis il y aura un second tour. J'espère d'ailleurs que Martine Aubry n'y sera pas", a-t-il poursuivi avant de rectifier aussitôt: "Martine Aubry, euh pardon, Marine Le Pen n'y sera pas".

A lire aussi:

Hénin-Beaumont: Aubry tacle Mélenchon

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus