• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le CHR de Lille lance la chambre du futur

Conçue par les entreprises spécialisées d'Eurasanté, cette chambre high-tech est exposée à l'hôpital Huriez.

Par Jean-Marc DEVRED

Mardi sera inaugurée la "concept-room", un prototype de chambre d'hôpital conçu par Clubster Santé, un club qui regroupe une trentaine d'entrepreneurs de la région, spécialisés dans le domaine médical et installés au parc Eurasanté.

Ce prototype est installé pour deux ans dans le hall d'entrée de l'hôpital Huriez, après avoir été exposé durant le salon Hôpital Expo à Paris en mai dernier. Ce modèle de chambre high-tech, particulièrement séduisant, pourrait équiper les hôpitaux français dans les 10 ans à venir, si les budgets suivent...

Les visiteurs peuvent déjà découvrir cette "chambre-expo" et ses multiples fonctionnalités.

Le CHR de Lille lance la chambre du futur

Un projet 100% nordiste

Cette chambre innovante n'est pour l'instant qu'un prototype présenté au grand public, mais avant cela aux dirigeants d'établissements sanitaires. Cela dans un but de commercialisation.

Clubster Santé, le club d'entreprises créé il y a dix ans avec le lancement d'Eurasanté, a travaillé sur ce concept innovant. Le but est bien sûr d'équiper les hôpitaux et cliniques français dans les années à venir. Le CHR de Lille ouvre logiquement le marché puisqu'il a acquis 2000 tablettes tactiles avec leur bras pour les installer dans les chambres des différents établissements du centre hospitalier. L'installation commence actuellement et devrait être terminée dans deux ans.

Ensuite, la direction du CHRU espère acquérir les fauteuils-lits, qui ont encore besoin d'une mise au point technique; équiper les chambres actuelles avec les coins-accompagnants, et ultime étape, construire les nouvelles salles de bains dans les chambres en rénovation.

L'ensemble en tous cas est attirant. C'est le résultat d'un savoir-faire nordiste désormais établi dans ces domaines très pointus.

Un coût à définir

Maintenant, les industriels et le CHR espèrent convaincre les autres établissements hospitaliers d'aménager leurs chambres avec ces nouveaux équipements, dont le coût  est difficile à estimer.

Pour l'instant, il n'existe que ce prototype. Le coût total reste forcément élevé. Mais avec une fabrication en série, ce prix baissera. D'autant plus que le CHR a demandé aux entreprises d'élaborer un modèle de chambre dont le prix de revient ne serait pas supérieur de plus de 10% à celui d'une chambre classique.

En jouant sur les économies d'énergie, des matériaux moins chers et des gains d'échelles divers, ces nouvelles chambres pourraient être amorties sur un délai estimé entre 6 et 10 ans.

Le projet est donc séduisant et les entreprises d'Eurasanté croient beaucoup en cette "niche", qu'elles espèrent exploiter aussi à l'étranger, et notamment en Belgique voisine, où la prospection a commencé.

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus