• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Losc concède le 0-0 contre Bastia

© AFP
© AFP

Un jeu assez fade n'a pas permis aux Lillois de prendre trois points. Le Losc se retrouve 10e au classement.

Par AFP

Lille a été incapable samedi au Grand Stade de marquer au moins un but à Bastia (0-0), plus mauvaise défense de Ligue 1, et continue de décrocher au classement après cette nouvelle contre-performance lors de la 15e journée.

Le Losc n'a pris qu'un point lors des trois dernières journées et se retrouve 10e, avec 21 points. Pour Bastia (12e), qui a encaissé 33 buts depuis le début de la saison en L1 et

avait cédé 3-0 sur sa pelouse mercredi en Coupe de la Ligue face à ces mêmes Lillois, c'est un signe encourageant pour la suite.
 

Le Losc concède le 0-0 contre Bastia


Lille n'avait plus concédé de 0-0 à domicile en Championnat depuis le 15 août 2010 (0-0 face au PSG). La première période des "Dogues" a été sans saveur et d'un ennui profond. Le public du Grand Stade avait déjà réservé une belle bronca à ses protégés à la pause.

Payet gâche la balle de match
Le Losc restait sur deux défaites en Championnat, à Lorient (2-0) et à Marseille (1-0).

Les Lillois, qui ont en revanche gagné à l'extérieur en Ligue des champions (2-0 à Borisov) et en Coupe de la Ligue (3-0 à Bastia), n'avaient plus joué au Grand Stade depuis le 10 novembre (victoire 1-0 contre Brest).

Grand bénéficiaire des deux déplacements gagnants en C1 et en Coupe de la Ligue, Gianni Bruno (double buteur) avait gagné une place de titulaire en L1.

Mais l'attaquant belge, remplacé à 25 minutes de la fin par Salomon Kalou, n'a pas connu la même réussite en Championnat. Son entente avec Nolan Roux, dans un

 

schéma offensif un peu flou, n'a pas fonctionné.

Lille n'a eu que quelques occasions, pas franchement nettes, en dehors d'un coup franc de Dimitri Payet qui s'est écrasé sur le poteau (27).

Payet a ensuite gâché la balle de match à la 75e, en manquant inexplicablement son contrôle ou sa passe après un bon service de Kalou. Roux attendait tout seul au centre...

Roux, de son côté, a beaucoup tenté mais il n'a pas été plus en réussite que Bruno et Payet: une reprise de la tête claquée en corner par Bonnefoi (52), une tête en bout de course à côté sur une ouverture de Balmont (58), puis une reprise au-dessus sur un centre de Digne (72).

Lille avait besoin de beaucoup plus face à une équipe de Bastia venue pour ne pas prendre de but.

"J'ai trouvé les sifflets justifiés"

Rudi Garcia (entraîneur de Lille): "Il n'y a pas eu beaucoup de rythme, aucune percussion, personne n'a pris ses responsabilités pour qu'on puisse se créer des occasions, la première période était pauvre. La deuxième aurait pu nous permettre de gagner le match. Mais on a trop peu posé de problèmes à cette équipe. Quinze tirs, un cadré, c'est un peu juste pour marquer un but. On savait que ce serait un match beaucoup plus compliqué que mercredi (en Coupe de la Ligue). Ils ont tous joué derrière et ça leur a réussi. Il faut aussi un peu de réussite. Mais on doit être bien meilleur dans la zone des 30 derniers mètres, dans la dernière passe et dans la finition. On doit être beaucoup plus percutant. Au moins quand Salomon (Kalou) est rentré, il a tenté, il a dribblé, ce qu'on n'avait pas vu en première période. On doit être beaucoup plus efficace, beaucoup plus "tueur" devant le but. Il faut démontrer beaucoup plus d'envie, de détermination. Il faut faire attention. On a besoin de victoires consécutives et on les obtient dans des compétitions qui ne sont pas le Championnat, ce qui fait qu'en Championnat, on est dans le ventre mou. A la mi-temps, j'ai trouvé (les sifflets) justifiés. Ce soir pour le gardien adverse, c'était soirée tranquille".

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus