Le “malentendu” de Marine le Pen à New York

© © EMMANUEL DUNAND / AFP
© © EMMANUEL DUNAND / AFP

Marine le Pen poursuit son déplacement aux USA après une rencontre sur fond de "malentendu" avec un diplomate d'Israel.

Par Claude TRONEL & AFP

video title

Marine Le pen et israel

Marine Le Pen rencontre l'ambassadeur d'Israel à l'ONU

Marine Le Pen, actuellement en voyage aux Etats-Unis, a rencontré l'ambassadeur israélien dans le cadre d'un déjeuner auquel la candidate à l'élection présidentielle française avait invité plusieurs dizaines de diplomates et ambassadeurs à l'ONU. Seuls quatre ambassadeurs étaient présents,  au déjeuner, dont aucun francophone.

La mission israélienne à l'ONU a parlé jeudi soir de "malentendu", après la rencontre entre Marine Le Pen et l'ambassadeur israélien Ron Prosor, à l'occasion d'un déjeuner à l'ONU. Cette rencontre était la première de la présidente du Front national avec un responsable israélien. "L'ambassadeur était là-bas en raison d'un malentendu", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la mission israélienne Karean Peretz. Elle n'a donné aucun détail sur les raisons de ce malentendu.

Après cette rencontre, Mme Le Pen a déclaré qu'elle espérait que la page du "détail" était tournée, référence à la déclaration de son père sur les chambres à gaz.
 "Ce malentendu a duré des années et a servi de base à une caricature qui a nui à notre mouvement", a-t-elle ajouté.

Marine le Pen en quête de notoriété internationale

Marine Le Pen, créditée de 17 à 19% des intentions de vote pour la présidentielle française, a tenu une conférence de presse au National World Press de Washington.

Elle doit poursuivre vendredi son voyage aux Etats-Unis par une visite de Manhattan,
où elle pourrait rendre visite aux manifestants d'Occupy Wall Street. "Le message que je porte est en grande partie le même que le leur", a-t-elle dit.  Mercredi, elle avait brièvement rencontré au Congrès à Washington, Ron Paul, un républicain proche du "tea party", candidat à l'élection présidentielle américaine de 2012. Elle avait aussi rencontré Joe Walsh, républicain ultra-conservateur de l'Illinois, avant de se rendre devant le siège du FMI qu'elle a taxé "d'affameur des peuples".

La candidate du Front National poursuit ses rencontres vendredi après-midi avec les français de New-York avant de se rendre en Floride samedi.

A lire/voir aussi :

Le sacre de Marine le Pen à la tête du FN

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus