Le photographe Rémy Ochlik avait été primé à Lille

© Capture du site internet du festival Scoop
© Capture du site internet du festival Scoop

Le reporter tué en Syrie aujourd'hui avait été distingué par le festival Scoop de Lille en décembre dernier.

Par Frédérique BEAL avec AFP

Une photo de foule prise en Egypte, place Tahir. Une femme, portée sur les épaules d'un groupe d'homme, hurlant. Cette image a frappé le jury du festival Scoop Grand Lille en décembre dernier, et a décerné à Rémy Ochlik le grand prix Jean-Louis Calderon.

Agé de 28 ans, le photographe travaillait pour l'agence IP Press basée à Paris, dont il était l'un des membres fondateurs.

Souvent en reportage dans des pays en guerre, le journaliste avait aussi couvert la campagne présidentielle de 2007.

Rémy Ochlik a été tué en Syrie ainsi que la reporter américaine Marie Colvin. 13 civils syriens sont aussi décédés. Apparemment dans un violent pilonnage par l'armée de la ville rebelle de Homs pour laquelle la communauté internationale tente d'acheminer une aide humanitaire d'urgence.

Le 11 janvier dernier, Gilles Jacquier, grand reporter à France2, était tué lui aussi dans cette ville, alors qu'il réalisait un reportage avec un groupe de journalistes.

Site internet du festival Scoop

Sur le même sujet

Les + Lus