• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les Algériens de la région appelés aux urnes

© FNPDC
© FNPDC

68 000 électeurs algériens vivant dans le Nord-Pas-de-calais vont désigner leurs représentants à Alger.

Par Yann FOSSURIER (avec AFP)

Les Algériens vivant en France ont commencé à voter ce mardi pour élire leurs représentants à l'Assemblée populaire nationale algérienne, lors d'un scrutin qui ne dure que trois jours, contre six d'habitude. 

Prévue initialement du 5 au 10 mai, la durée de la consultation a été réduite à la demande des autorités françaises, en raison du second tour de la présidentielle le 6 mai. L'abstention risque donc être plus élevée que d'habitude.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, ce scrutin concerne 68 000 ressortissants algériens. Une vingtaine de bureaux de vote ont été ouverts.

Les Algériens de la région appelés aux urnes

Les 489 545 électeurs de la zone 1 (moitié nord de la France) vont choisir entre 23 listes lors de ce scrutin proportionnel majoritaire à un tour. Les 311 963 autres de la zone 2 (moitié sud) choisiront entre 18 listes.


Au total, quatre députés seront élus en France pour représenter leurs concitoyens à l'Assemblée populaire nationale (APN) à Alger qui va compter 462 sièges. Deux d'entre eux représenteront les Algériens du nord de la France.

En tout, 44 partis, dont 21 nouveaux, et des indépendants sont en lice pour ces élections qui se déroulent le 10 mai en Algérie.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus