• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les Emirats bientôt actionnaires du LOSC ?

Selon le 10 Sport, l'entrée au capital de Lille d'investisseurs d'Abou Dabi pourrait se faire prochainement.

Par Emmanuel Magdeleine

Déjà en mars dernier, le magazine spécialisé foot Le 10 Sport avait évoqué cette hypothèse.  Cette fois, il avance que les tractations avancent.
L’hebdomadaire affirme que la direction lilloise et des investisseurs proches du Cheikh Mansour, membre de la famille royale d’Abou Dabi seraient en pleine négociation.

 

Une opération complexe et secrète qui a pour l’instant toujours été niée par le club. Frédéric Paquet, directeur du club avait répondu à nos questions sur le sujet en mars.

Toujours selon le 10 Sport, Michel Seydoux se serait même rendu sur place il y a 2 mois. L’investissement pourrait se faire en 2 temps « avec un premier apport important en juillet avant le rachat complet du club dans 1 ou 2 ans. »

La rivalité avec le Qatar qui possède le PSG expliquerait l' intérêt des émiratis pour le LOSC.

« C’est un vrai sujet, mais une fausse information. Pour le moment, le club reste ma propriété. Pour ce qui est de renforcer le capital, c’est vrai que j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises. Mais je n’ai aucun contact avec des investisseurs, qu’ils soient du sud, du nord, du Qatar ou de l’Alaska », a également déclaré il y a peu le président du LOSC Michel Seydoux dans Nord-Eclair.

 

Les Emirats bientôt actionnaires du LOSC ? (1)

 

Des démentis pas assez tranchés pour exclure totalement l’hypothèse d’une arrivée d’investisseurs émiratis au LOSC, ni pour confirmer de façon certaine cet intérêt d’Abou Dabi.

L’attractivité du LOSC grandissante, le Grand Stade de 50 000 places livré et le potentiel de développement aiguisent forcément les appétits. Et même sir finalement ien ne bouge pour l’instant, ces rumeurs/infos à vérifier sont déjà presque des bonnes nouvelles.

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus