Ligue 1 : Lille rate une occasion en or

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Lille, tenu en échec sur son terrain par Nice (4-4) a manqué une occasion de reprendre des points sur ses concurrents.

Par AFP

Lille a été accroché par Nice mercredi au terme d'un match spectaculaire (4-4) sur sa pelouse, trahi par une défense qui était pourtant la meilleure du championnat avant cette rencontre, et ratant une occasion en or de se rapprocher de la tête du classement.
Les Nordistes restent donc troisièmes à l'issue de la 19e journée de Ligue 1.

Ligue 1 : Lille rate une occasion en or

Le Losc a pourtant débloqué la situation très rapidement. Sur un centre de Cole de la gauche, Ospina, un peu bousculé par Sow, a renvoyé sur Chedjou dont la frappe déviée par Civelli a trouvé le but vide (1-0, 9e).
Ce début parfait a-t-il provoqué un relâchement coupable? En tous cas, Nice n'a pas tardé à revenir, sur sa première occasion. Sur un corner d'Hellebuyck, Civelli a profité du marquage léger de Chedjou pour tromper Landreau (1-1, 16e).
Les Lillois, portés par un excellent Joe Cole, sont alors repartis de l'avant et ont repris l'avantage. L'Anglais, après un beau une-deux avec Rozehnal, a marqué d'une belle frappe du droit (2-1, 27e). Mais malgré quelques occasions de break par Payet ou Balmont, à chaque fois repoussées par Ospina, le champion de France a fini par payer ses errements défensifs.


C'est à gauche que les fuites ont été les pires. Béria et surtout Chedjou étaient complétement dépassés par la vitesse de Mouloungui. L'attaquant niçois s'est infiltré à deux reprises, et son centre d'abord (2-2, 35e) puis sa frappe déviée par Landreau ont à chaque fois été mis à profit par son compère Dja Djedje (2-3, 45e).
En seconde période, Eric Mouloungui a une nouvelle fois dominé Chedjou, mais en plaçant sa frappe au dessus (62e). Mais hélas pour lui, il a changé à nouveau le cours du match, mais dans le mauvais sens pour Nice, en se faisant expulser assez sévèrement par M. Piccirillo.


En infériorité numérique, les Azuréens ont reculé et craqué sur une merveille d'action collective initiée et conclue par Hazard. Le Belge, servi dans la surface par Obraniak, a trompé Ospina d'une frappe en pivot (3-3, 77e). Le meilleur restait même à venir pour les Nordistes. Sur un nouveau service en cloche d'Obraniak, Balmont a marqué d'une somptueuse demi-volée en pleine lucarne (4-3, 88e).
Mais la leçon de la première période n'avait pas porté, et les Lillois ont arrêté de jouer. Très courageux, les Niçois en ont profité pour réussir un retour inespéré dans les arrêts de jeu.
Sur corner, la défense lilloise, une nouvelle fois attentiste, a vu Clerc se coucher aux 6 mètres sur un ballon de Gomis et tromper Landreau (4-4, 95e).
Et mettre un terme à une soirée complétement folle.

Sur le même sujet

Les + Lus