• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille, la braderie et sa moule-frites

© Emmanuel Pall - France 3
© Emmanuel Pall - France 3

Bradeux et visiteurs engloutiront quelque 400 tonnes de moules tout au long du week-end.

Par Emmanuel PALL

   

 

Son prix ?
D'après ce que nous avons vu dans les rues de Lille aujourd'hui, la moule-frites va de 10 euros à 17 euros. Bien sûr il est possible de trouver plus cher ou moins cher mais en général c'est dans cette fourchette de prix qu'elle se vend. Disons donc une moyenne de 13,50 euros. Le prix dépend : de la quantité vendue (jusqu'à 1,5 litre la part), de l'origine de la moule et de sa façon de la cuisiner.

 



Son origine ?
Traditionnellement hollandaise dans la plupart des brasseries que nous avons interrogées, elle est parfois française. L'écume des mers, restaurant de bonne gamme place du Nouveau siècle a une moule du Mont Saint-Michel en Normandie : "Elle est petite goutue et charnue, c'est un produit de très bonne qualité, c'est pour cela que nous la vendons 17 euros, avec une formule en terrasse pour deux euros de plus vous avez la boisson", nous explique-t-on.

 

 

 


Les quantités ?
Oulala... Dans les restaurants spécialisés comme Aux Moules rue de Béthune, on compte aller jusqu' à 5 ou 6 tonnes à la fin du week-end. Les chambres froides sont pleines, pas un sac de plus ne peut rentrer samedi matin. A la Chicorée, où on a sûrement un peu plus de places pour accueillir les clients, on annonce 7 tonnes pour le week-end. Par contre, dans les plus petits restaurants ou brasseries, ce sont quelques centaines de litres qui vont être vendus. Au total, on estime que 400 tonnes vont être englouties à Lille durant le week-end.

Approvisionnement ?
Les restaurateurs ont les chambres froides pleines presqu'au dernier moment. Cela s'est fait dans la nuit de vendredi à samedi "pour la fraîcheur du produit" dit-on aux Moules. A la pizzeria Chez Armand non loin - qui vend sa moule provençale 12,50 euros - on explique le fonctionnement, qui se révèle être le même un peu partout : "On commande (Chez Armand, 3 tonnes de moules) et on se fait livrer au fur et à mesure par un fournisseur qui est dans Lille."
 

Lille, la braderie et sa moule-frites (3)

Philippe Chatelain, Patrick Duluc

Le personnel ?

En moyenne, d'après ce que nous avons entendu à plusieurs reprises, le personnel est doublé. Des employés sont recrutés en extra pour le week-end. Ainsi 60 personnes se relaient tout au long du week-end aux Moules, 18 personnes travaillent à Table Attitude (Nouveau siècle et rue Nationale).

 

A lire aussi :

Les people à la braderie de Lille ?

Braderie de Lille : 1 bradeux, 1 objet (DIAPORAMA)

Braderie de Lille 2012 : c'est bien parti !

La braderie de Lille 2012 en DIRECT

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus