• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Linselles : la famille d'A.de Léocour au ministère

La famille d'A.de Léocour a vu le film de l'intervention militaire de secours aux deux jeunes français otages au Niger.

Par Frédérique BEAL avec AFP

La famille d'Antoine de Léocour, un des deux otages français tués au Mali en janvier 2011, a été reçue vendredi au ministère de la Défense et a vu un film de l'intervention militaire destinée à secourir les deux jeunes Français, a-t-on appris samedi auprès de l'avocat des Léocour.

Tués au Mali


Antoine de Léocour, qui allait se marier avec une Nigérienne, et son meilleur ami Vincent Delory avaient été enlevés le 7 janvier 2011 à Niamey (Niger) par des membres d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et tués lors d'un assaut donné le lendemain au Mali. "La famille de Vincent a été reçue au mois de juillet dernier", a expliqué à l'AFP Antoine Casubolo Ferro, avocat de la famille d'Antoine de Léocour, qui a contacté le ministère de la Défense pour que ses clients aient à leur tour accès à ces images, a-t-il indiqué, confirmant une information de la Voix du Nord.

Une vidéo de l'intervention militaire

"On ne voit pas grand-chose, les images sont prises à 3.000 mètres d'altitude", explique l'avocat à l'AFP, qui n'était toutefois pas convié à cette projection.

L'avocat a rappelé que les familles d'Antoine et Vincent et leurs avocats demandent trois choses: "premièrement, la levée totale du secret défense, deuxièmement, qu'on nous explique pourquoi on est intervenu et est-ce que vraiment on avait une chance de sauver Antoine et Vincent, troisièmement, qu'on élargisse la saisine des magistrats instructeurs".

A lire aussi

A.de Léocour et V.Delory morts pour la France?

Les familles des deux nordistes veulent comprendre

Niger : impact de balles sur les otages français

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus