• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : M. Seydoux oblige Mathieu Debuchy à rester

© AFP / Montage F3 NPDC
© AFP / Montage F3 NPDC

Le président du LOSC, Michel Seydoux, a mis fin aux négociations avec Newcastle, le club que Debuchy voulait rejoindre.

Par Mickaël GUIHO

Tu es trop bon, alors tu restes, même si ça ne te plait pas ! Voilà, en simplifié, le message indirectement envoyé par Michel Seydoux, président du LOSC, à Mathieu Debuchy, sa star de défenseur droit, qui avait des envies d'ailleurs. Le feuilleton a duré tout le mercato : Debuchy restera à Lille ? restera pas ? Jeudi, monsieur le président a mis fin au suspense : "Mathieu continuera l'aventure avec nous une saison de plus. Le sujet est clos." Il était temps de mettre fin à une incertitude dangereuse pour le club, qui reprend Ligue 1 dans une semaine et la Champions league à la fin du mois.

Le joueur était essentiellement convoité par Newcastle, où évolue déjà Yohan Cabaye (ex-LOSC). Alors qu'une première offre d'achat à 5 millions d'euros avait été refusée par les nordistes, le club anglais revenait à la charge, hier, avec une dernière proposition : 6 millions et un pourcentage sur la revente du joueur. "Pas à la hauteur", a estimé Michel Seydoux, dont il se dit qu'il évalue à 7 ou 8 millions d'euros la valeur actuelle de son défenseur latéral droit.

Sauf coup de théâtre - tout est encore permis jusqu'au 4 septembre, date de fin du mercato d'été - Mathieu Debuchy devra donc rester au moins une année de plus au LOSC. Certains supporters ressentent un certain malaise à voir ainsi un joueur qui leur a tant donné pendant de nombreuses années ne pas recevoir ce qu'il souhaite en retour. Mais impossible de nier le bonheur qu'ils auront à le voir évoluer dans le Grand Stade. Le bonheur aussi du coach, Rudi Garcia, qui ne s'était que récemment fait à l'idée de perdre son défenseur et de voir mécaniquement le niveau de son équipe faiblir. Debuchy est selon lui "l'un des meilleurs joueurs d'Europe". Une année de plus avec lui permettra de former son possible futur remplacant, Djibril Sidibé, joueur en devenir âgé de 20 ans, venu de Troyes et tout juste engagé pour 5 saisons avec les lillois.

LOSC : M. Seydoux oblige Mathieu Debuchy à rester

Dans le football moderne, lorsque l'on est bon, à moins d'être chèrement payé par des qataris, on rêve d'autre chose que de Ligue 1. Dès le 28 mai dernier, Mathieu Debuchy - titulaire en Equipe de France, formé à Lille et en contrat jusqu'en 2015 - déclarait : "j'aimerais bien, pourquoi pas, aller voir à l'étranger. [...] J'aime bien le style anglais". A l'époque, il affirmait encore : "si je reste à Lille, je serai content aussi". Mais le 17 juillet, les idées du nordiste avaient fait du chemin : "Je suis décidé à 100%, dit-il dans les colonnes de L'Equipe. Le coach veut me garder mais je ne changerai pas d'avis. Je continue à garder cet espoir. Je vais tout faire pour aller voir ailleurs." Selon Michel Seydoux, qui avait réagi dans Nord Eclair, c'est entre autres Yohan Cabaye qui aurait trouvé les arguments pour donner à son ami Debuchy cette détermination à quitter le LOSC.

Mathieu Debuchy ajoutait : "Ça fait 20 ans que je suis ici et je n'avais jamais rien demandé. Pour une fois que j'ai envie de découvrir autre chose... A vingt-sept ans, c'est le bon moment." Ce sera plutôt à 28. Sans rancune ? En conférence de presse vendredi, Rudi Garcia confiait que son joueur était évidemment déçu. On est même en droit d’imaginer sa colère, le joueur vivant certainement cette situation comme une injustice. De quoi peut-être miner son moral… et ses performances ?

A lire aussi :

L'équipe-type 2012/2013 des internautes

Chelsea : Eden Hazard a déjà sa chanson

Hazard : 1er match, 1er but avec Chelsea

Le casse-tête Mathieu Debuchy

Debuchy veut partir lui aussi

Toujours l'incertitude autour de Debuchy

Debuchy décidé "à 100%" à partir

Debuchy de retour au LOSC samedi "pour discuter"

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus