LOSC : Rio Mavuba nu pour les Dieux du Stade 2013

Le milieu de terrain pose dans l'édition 2013 du calendrier. Côté sport, il pourrait rapidement revenir de blessure.

Par Mickaël GUIHO

 

Le populaire calendrier des "Dieux du Stade", créé en 2001 avec les rugbymen du Stade Français, s’était depuis ouvert à des modèles venus du football. Dans l’édition 2013, pour le plaisir des yeux de ces dames - et de ces messieurs -, le calendrier affiche de nouveaux dieux venus de partout : Top 14, Pro D2, Fédérale 1, des judokas, des hockeyeurs sur gazon, des boxeurs, des lutteurs, des nageurs et des athlètes !

Et parmi les invités, on trouve un lillois : Rio Mavuba, le milieu de terrain du LOSC et de l’équipe de France de football ! Il est photographié par François Rousseau, à la manœuvre pour ce calendrier plus soft que parfois (pas de positions sexuellement allusives) et plus conceptuel (ce calendrier 2013 est sensé raconter l’épopée des survivants de l’apocalypse…).

 

 

Chaque année, quelque 150.000 exemplaires du calendrier des Dieux du Stade sont vendus, sans compter les ventes des DVD sur les coulisses des prises de vue. Une partie des bénéfices est reversée à une association de bienfaisance.

De retour sur le terrain plus vite que prévu ?

Il n’y a pas que « les formes » de Mavuba qui comptent. Il y a aussi « sa forme ». Sorti sur blessure au genou gauche vendredi à Rennes (0-2), il était donné indisponible pour 6 à 8 semaines. Or il pourrait bien rejoindre ses coéquipiers du LOSC dès ce samedi !

Selon L’Equipe.fr, le staff médical est optimiste. Rio Mavuba a subi une infiltration en début de semaine et attend une IRM, qui pourrait confirmer le bon état de son ménisque.

Mavuba pourrait donc être 3 fois à l’affiche dans les jours qui viennent : face à Ajaccio au Grand Stade ce weekend, mais aussi avec les Bleus le 12 octobre à Saint-Denis (contre le Japon, en amicale) et le 16 face à l’Espagne, pour les qualifications au Mondial 2014.

A lire aussi :

Losc : Rio Mavuba forfait pour Valence ?

LOSC : Mavuba, absent à Valence, opération possible

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus