• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Martine Aubry à Matignon ? “Pourquoi pas?”

© AFP
© AFP

La maire de Lille, qui se confie dans Paris Match, n'exclurait pas totalement de devenir premier ministre un jour.

Par Hélène TONNEILLIER

Lors d'un long entretien à l'hebdomadaire Paris Match, Martine Aubry parle de sa vie, de son travail à la tête du PS mais aussi de sa place dans la vie politique désormais.

Elle revient notamment sur les nominations au gouvernement et raconte sa version des faits : François Hollande lui a fait une proposition : « Si tu veux entrer au gouvernement à côté de Jean-Marc, je suis bien entendu d’accord. Qu’en penses-tu ? » J’ai répondu : « Nos deux personnalités côte à côte, ce n’est pas une bonne idée, ni pour Jean-Marc ni pour moi, car je vois mal ce que j’apporterais de plus. On en est resté là. Cela a pris trente secondes. » Elle ajoute : « J’ai toujours su que François prendrait Jean-Marc. Il ne sait travailler qu’avec des gens qui lui sont proches depuis toujours. »

Quant à un ministère de la Culture, sa passion ? « Personne ne me l’a proposé », répond la maire de Lille. Mais si les conditions s'y prêtent plus tard, elle n'exclut pas de devenir premier minitre. «Mon objectif dans la vie n’est pas, comme d’autres, d’être Premier ministre. Mais si un jour c’est là où je me sens le plus utile, pourquoi pas ? », affirme l'ancienne première secrétaire du PS. Des propos démentis par son entourage mercredi soir, d'après l'AFP.

 

 

Réactions

 

Suite à cette déclaration Claude Bartolone, interrogé par l'AFP, à ce sujet en marge des journées parlementaires de Dijon, répond: "Elle est comme une grande majorité autour de nous, vous savez il y a tellement de talents au sein du Parti socialiste que bon nombre d'entre eux, s'il devait y avoir un choix du président de la République, se diront prêts pour pouvoir occuper ces fonctions".  "A la fois, on a beaucoup de talents, hommes et femmes et dans le même temps j'espère que nous garderons le Premier ministre toute la législature, car cela voudra dire que nous n'avons pas eu de difficultés, que nous aurons connu la réussite et la compréhension des Français (...)", a-t-il ajouté.

 

Loin du tumult parisien

Dans le reste de l'article, la fille de Jacques Delors, se confie sur sa vie de famille notamment - confiant qu'elle sera bientôt grand-mère pour la première fois et raconte les difficultés rencontrées lorsqu'elle était à la tête du PS. Encore une fois, elle donne sa version sur le choix de son successeur, dénonçant l'article du Canard enchaîné du 12 septembre, qui affirme qu'Harlem Désir est le choix de François Hollande.

A lire aussi :

Les Français ne regrettent pas qu'Aubry quitte la scène nationale

Aubry quitte le PS

Quel poste pour Aubry ?

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus