• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Noeux-les-Mines : la Route de France au sprint

© ORG
© ORG

Partie de Dunkerque, la 2e étape de la Route de France s'est terminée au sprint. Classement quasi-inchangé.

Par Mickaël GUIHO

La deuxième étape de la Route de France internationale féminine, le pendant féminin du Tour de France, s'est terminée au sprint, dimanche après-midi à Noeux-les-Mines. Parties de Dunkerque à 102.4 km, les 69 coureuses se sont bien battues. C'est la sud-africaine Cherise Taylor qui l'a finalement emporté, parcourant l'étape en 2:48:32. Sandrine Bideau, pour l'équipe Vienne-Futuroscope, est la première française du classement de l'étape : elle arrive 16e. La nordiste Fiona Dutriaux est juste derrière, 19e. Tout s'est joué dans un mouchoir de poche. A la 53e place, la française Béatrice Thomas n'est qu'à 12 secondes de la gagnante.

Au classement général, la biélorusse Alena Amialiusik reste en tête. Elle avait remporté le prologue, samedi à Saint-Pol-sur-Mer. La jeune (23 ans) cycliste était aux jeux olympiques de Londres dimanche dernier, pour l’épreuve de course sur route, où elle a terminé 15e. Il lui a donc fallu traverser la manche pour monter sur un podium. Elle a surtout du engloutir les 5.1 km du contre la montre individuel en 6’41’’21. Sans elle, le podium en question aurait été entièrement américain. La coureuse était en effet suivie de 3 membres de l’équipe USA : Evelyn Stevens (2e à 6’43’’37), Krustub McGrath (3e à 6’46’’98) et Amanda Miller (4e à 6’49’’41). Le classement général individuel reste le même aujourd'hui.

Première à s’élancer vers 15h samedi, Edwige Pitel était aussi la première française au classement de la première étape : 17e à 7’01’’22. Sur 69 temps enregistrés, la seule nordiste de cette course, Fiona Dutriaux, avait réalisé le 44e : 07’17’’50. Aujourd'hui, elle est montée à la 39e position, tandis qu'Edwige Pitel reste la première française, toujours 17e.

Quant au classement par équipe, il est dominé par une équipe américano-allemande, la team specialized - lululemon, suivie de près par les Etats-Unis. L'équipe de France est 9e sur 12. Mais l'écart avec les premiers reste faible : 1'11''.

Lundi, les coureuses repartiront pour 130.7 km et quitteront la région pour rejoindre Tergnier, dans l’Aisne. La course se terminera le 12 août à Munster. Encore quelques jours donc pour profiter de cet évènement sportif. Profiter aussi peut-être de la voix de Lorène Devienne, comédienne et chanteuse officielle de cette Route de France, à retrouver sur les étapes. Nous vous laissons découvrir l'une de ses prestations.

Noeux-les-Mines : la Route de France au sprint

A lire aussi :

Cyclisme : la Route de France féminine à Saint-Pol

Sur le même sujet

Avec Arnaud Ducoudré, directeur d'antenne Sanef 107.7

Les + Lus