• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Pascal Canfin, l'autre nordiste du gouvernement

© AFP
© AFP

Le député européen écologiste, nouveau ministre délégué au Développement, est originaire d'Arras.

Par Yann FOSSURIER

Le maire socialiste de Boulogne-sur-Mer, Frédéric Cuvillier, n'est pas le seul nordiste à siéger au Conseil des ministres du tout nouveau gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Pascal Canfin, désigné hier ministre délégué au Développement, est lui aussi originaire de la région : il est né à Arras il y a 37 ans, le 22 août 1974.

"Il le revendique et aime parler du Nord Pas-de-Calais", nous assure Dominique Plancke, élu écologiste au Conseil Régional qui le connait bien. "Il devait d'ailleurs venir à Lille le 29 mai pour une réunion publique, mais j'imagine qu'il va être très occupé maintenant...".

Pascal Canfin a grandi à Arras, où vit encore aujourd'hui sa mère, Michèle, âgée de 73 ans. Son père, René Canfin, décédé il y a dix ans, a longtemps été conseiller municipal de la ville.

Elève au Lycée Gambetta, le futur ministre a quitté la région à 18 ans, une fois son bac en proche. Il part suivre ses études à l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux puis à l'Université de Newcastle, en Angleterre, où il décroche en 1998 un MA (Master of Arts) d'études européennes.

C'est à Lille cependant qu'il trouve son premier emploi : chargé de mission à la CFDT. Il  devient ensuite consultant en ressources humaines, puis entre en 2003 au journal Alternatives Economiques, où il se spécialise sur les questions environnementales, sociales et financières. Il publie plusieurs livres. Le dernier, "Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire" est paru en février dernier.

"C'est quelqu'un d'extrêmement travailleur et de très pédagogique", dit de lui Dominique Plancke. "C'est un grand spécialiste de la finance et des rapports nord-sud. Il sera à la hauteur, c'est un homme qui a une éthique."

Pascal Canfin fait ses débuts en politique au début des années 2000 au sein des Verts. Entre 2005 et 2009, il est responsable de la commission Economie, social et services publics du parti écologiste.

En 2009, il se présente en Ile-de-France sur la liste Europe Ecologie les Verts de Daniel Cohn-Bendit aux élections européennes et fait son entrée au Parlement de Strasbourg. L'année suivante, il initie avec une vingtaine de députés européens une organisation non gouvernementale, Finance Watch, censée contre-balancer le lobbying de l'industrie financière. Il a également participé au lancement du collectif "Sauvons les Riches", qui dénonce les rémunérations exorbitantes et prône l'instauration d'un revenu maximum, et à celui du site internet jechangedebanque.org où il épingle les mauvaises pratiques.

Pendant la campagne présidentielle, il était le conseiller économique de la candidate écologiste Eva Joly.

A noter qu'un troisième ministre du gouvernement Ayrault a également un lien avec le Nord Pas-de-Calais : Yamina Benguigui, ministre déléguée aux Français de l'étranger et à la Francophonie, est née à Lille le 9 avril 1957. Mais elle n'a jamais vécu dans la région. Elle a grandi à Saint-Quentin, dans l'Aisne. 

A lire aussi :

Frédéric Cuvillier entre au gouvernement

Pas de ministère pour M.Aubry: les réactions à Lille

Sur le même sujet

La Transbaie en 1989

Les + Lus