• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Roms à Cysoing : le préfet maintient le projet

© F3 NPDC
© F3 NPDC

Le maire de Cysoing est déçu. Il souhaitait l'abandon du projet d'installation de roms dans sa commune.

Par Régions

 

Ce jeudi, Benjamin Dumortier, maire de Cysoing a été reçu par le préfet ce jeudi matin. Il lui a indiqué que le projet d'installer un camp de roms à Cysoing était maintenu. Au moins pour l'instant. Il a également indiqué qu'il «  recherchait activement d'autres solutions."

Pas forcément de quoi apaiser les esprits dans cette commune très mobilisée contre le projet depuis 10 jours. Ce jeudi, un conseil municipal extraordinaire est organisée à la salle des fêtes de Cysoing.

Roms à Cysoing : le préfet maintient le projet

Depuis une semaine et demi, deux terrains situés dans les communes de  Cysoing  et  Bauvin, sont à l'étude pour accueillir des familles roms. Cette "étude" fait suite  à l'expulsion le 9 août dernier des campements d'Hellemmes et Villeneuve d'Ascq  où vivaient près de 200 personnes.

Terrain pollué

Depuis, plusieurs manifestations à Cysoing et Lille ont été organisées pour dire "Non à l'implantation d'un camp de  roms"  sur un terrain de  Réseau Ferré de France (RFF)  se trouvant dans la commune. Un terrain qui selon le maire de la commune est  "complètement inutilisable: il y a des carcasses de voitures, de l'huile par terre, un bâtiment qui menace ruine et probablement de la pollution en sous-sol. Il est inhumain de mettre des gens sur ce terrain".

Une pétition a également été signé par des centaines d'habitants de la commune et des environs. Le maire de Cysoing a également reçu le soutien de deux députés UMP Sébastien Huyghe et Thierry Lazaro.

A lire aussi :

Lille : contre l'installation des roms à Cysoing

Une manif pour dire "Non aux roms" à Cysoing

Cysoing : l'épineuse question de l'accueil des roms

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus