Rose mafia, le livre-choc de Gérard Dalongeville

© AFP/F3 NPDC
© AFP/F3 NPDC

L'ancien maire d'Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville, sort ce jeudi 23, un livre sur le financement du PS.

Par Emmanuel MAGDELAINE

"C'est sûr qu'il ne va pas faire plaisir à tout le monde !". C'est ainsi que Gérard Dalongeville présente son livre "Rose Mafia". Un livre qui sort ce jeudi 23 février 2012 (Editions Jacob-Duvernet).

Selon son auteur, le titre parle de lui-même. L'ancien maire d'Hénin-Beaumont y parle de "blanchiment d'argent, d'appels d'offres truqués, de clientélisme". Le bandeau précise, vendeur : "Un socialiste raconte l'inavouable".

Gérard Dalongeville ne veut pas qu'on dise de lui qu'il est un "repenti". Mais il a écrit ce livre pour préciser ce que tout le monde sait désormais : il a "balancé" de nombreux éléments qu'il estime compromettants pour le Parti Socialiste du Pas-de-Calais à la justice. Voyant que ces courriers avaient fuité dans la presse ces derniers mois, l'ancien maire d'Hénin-Beaumont a décidé de dire lui-même sa vérité.

"J'ai couvert ce système mais là je dis stop" : Gérard Dalongeville dit avoir beaucoup "souffert" pendant ses huit mois de détention provisoire. Il estime également avoir été lâché.

Son livre doit-il inquièter les ténors du PS dans le Pas-de-Calais, surtout en pleine campagne éléctorale ? Peut-on accorder du crédit à Gérard Dalongeville ? Cherche-t-il à faire parler de lui (le livre sort le même jour que celui de François Hollande "Changez de destin" chez Robert Laffont) ?

Une certitude : la sortie de "Rose mafia" risque de relancer les soupçons autour du financement du PS dans le Pas-de-Calais. Rappelons que le parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire à la suite des courriers de l'ancien maire PS d'Hénin-Beaumont, mis en examen en avril 2009 pour détournement de fonds publics, faux en écriture et favoritisme dans une affaire de fausses factures. Ce maire révoqué, incarcéré à deux reprises et depuis sous contrôle judiciciaire,
a dénoncé dans ces écrits adressés au juge d'instruction de Béthune (Pas-de-Calais)
un système de financement occulte du PS de ce département - parmi les plus importants
au niveau national - ainsi que des emplois fictifs.

Fin janvier 2012, la chambre régionale des comptes a condamné l'ancien maire d'Hénin-Beaumont pour des voyages payés par la municipalité (l'affaire dite des avions-taxis).

Gérard Dalongeville n'a plus de mandats politiques. Il a quitté la région et a repris un travail de professeur. Il travaille également à un autre livre sur dit-il " le vrai visage du Front National". A sortir au moment des législatives.

A lire aussi :

Le PS du Pas-de-Calais dans la tourmente

Sur le même sujet

Bracelets connectés pour les enfants

Près de chez vous

Les + Lus