• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Senlis: un centre de biomimétisme

Jeudi, le Centre européen de compétences en biomimétisme est officiellement lancé. Un projet inédit en Europe.

Par Jennifer Alberts

C'est peut-être LE projet de la mairie de Senlis. Et cet après-midi, après des mois d'élaboration, il sera présenté officiellement aux partenaires et aux élus du secteur et de la région: le quartier Ordener, qui accueillait le 41e RT, sera transformé en Centre européen de compétences en biomimétisme.

Observer et imiter la nature

28 hectares qui abriteront d'ici quelques années des entreprises, des universitaires, des étudiants autour du biomimétisme: le biomimétisme reproduit de manière artificielle de procédés observés dans la nature pour trouver des solutions techniques innovantes.

Les applications techniques du biomimétisme et les axes de travail mis en place dans ce centre seront nombreux: architecture, chirurgie, énergies renouvelables, chimie verte, traitement de l'eau...

Le projet comporte un volet formation, avec campus et logements étudiants, et une partie recherche et pôle de compétitivité, avec laboratoires, bio business center, pépinière d'entreprises et plate-forme technologique.

12 millions pour la 1ère phase

"Il y aura un partenariat avec le lycée de Senlis, qui montera des BTS. Les logements des militaires peuvent devenir des logements étudiants", selon Pascale Loiseleur, maire (DVD) de Senlis

Il pourrait y avoir 600 emplois dans les cinq ans, qui compenseraient les 600 emplois du 41e RT, parti de Senlis en 2009.


La voie du biomimétisme a été validée par le plan local de redynamisation, signé en juillet dernier, qui verra l’Etat apporter 1,58 millions d'euros pour la requalification des 28 hectares du site Ordener. Le coût de la 1ère phase est évalué a 12 millions d'euros.

Le biomimétisme, une spécialité américaine

Les élus de Senlis souhaitent le démarrage concret du projet en 2014. Mais avant, il leur faudra acquérir 10 hectares du quartier Ordener qui appartiennent toujours au Ministère de la Défense. Ce qu'ils espèrent effectif d'ici la fin de l'année si l'estimation des Domaines Publics, qui sera connue prochainement, n'est pas trop élevée.


Un centre tel que celui envisagé à Senlis serait inédit en Europe, le biomimétisme étant pour l’instant l’apanage des Etats-Unis, où des pôles de compétitivité ont vu le jour en Californie.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus