• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Suisse : 28 morts dans un accident de car belge

© AFP/Sébastien Feval
© AFP/Sébastien Feval

Le bus transportait 52 touristes belges. Il a percuté le mur d'un tunnel suisse. 28 morts dont 22 enfants.

Par EM/AFP

Il pourrait s'agir du plus grave accident de la route jamais survenu en Suisse. Vingt-huit personnes, dont 22 enfants, ont trouvé la mort mardi 13 mars au soir dans un accident d'autocar belge.

Le drame s'est déroulée à Sierre, dans le canton du Valais, dans le sud de la Suisse.  

Suisse : 28 morts dans un accident de car belge

Le véhicule, qui circulait en direction de Sion, a percuté la paroi d'un tunnel autoroutier. Le car a dévié de sa trajectoire pour une raison qui demeure inconnue. Ce choc frontal a été d'une extrême violence. L'avant de l'autobus a été fortement endommagé, bloquant de nombreux occupants.

Les deux chauffeurs ont péri dans l'accident. Les blessés, parmi lesquels 24 enfants dont certains grièvement, ont été admis dans quatre hôpitaux du Valais.

Des psychologues sont sur place pour accompagner les familles dès leur arrivée.
D'énormes moyens ont été déployés, soit 60 pompiers, 15 médecins, 100 secouristes,
12 ambulances, 8 hélicoptères, 3 remorques et 3 psychologues.  Selon le médecin chef de l'Organisation cantonale valaisanne de secours (OCVS), Jean-Pierre Deslarzes, "tous les intervenants ont été choqués par ce qu'ils ont vécu".

L'autocar transportait 52 personnes, deux classes, en provenance des Flandres, des villes de Lommel et d'Heverlee (dans le Nord de la Belgique). Les enfants revenaient de vacances de neige dans le Val d'Anniviers et s'apprêtaient à rentrer en Belgique.

L'ambassadeur de Belgique, Jan Luykx s'est immédiatement rendu sur les lieux du drame.
 "Ce drame va bouleverser toute la Belgique", a-t-il déclaré à l'agence ATS.  "Je n'ai jamais vécu ça. L'ampleur de l'accident est difficile à digérer (...) pour le moment je me concentre sur des aspects pratiques", a-t-il ajouté, "L'émotionnel viendra lors des rencontres avec les familles".
"C'est un jour tragique pour toute la Belgique"
, a déclaré pour sa part le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, en disant avoir appris "avec consternation" l'accident de l'autocar belge.
Le président français Nicolas Sarkozy a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l'accident qu'il a qualifié de "tragédie".

A lire aussi :

Accident de car en Suisse : les Belges sous le choc

Sur le même sujet

Toulouse-LOSC (0-0)

Les + Lus