Un championnat davantage attractif

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel PALL

Une course supplémentaire au calendrier, un groupe de travail à la FFM, un site internet dédié et une pléiade de mesures

Le championnat de France de courses sur sable existe depuis une dizaine d'années, mais est peu lisible pour le public. Pourquoi ? Car la logique des clubs qui organisent les compétitions prédomine.

On défend sa course, sa notoriété... La Fédération Français de Motocyclisme a donc souhaité jouer son rôle : fédérer.



Pour cela, un groupe de travail des courses sur sable présidé par Patrick Lamoureux, a été créé à la Fédé. Conséquence, plusieurs mesures en sont sorties : une compétition de plus dans le calendrier (Saint-Léger-de-Balson), un site internet (www.courses-sur-sable.fr), plusieurs mesures concrètes mises en place pour 2011-2012 et des perspectives.



Des dossards de couleurs pour les meilleurs

Les 20 premiers du classement du championnat de France ont désormais des dossards jaunes. Le vainqueur de l'épreuve la saison précédente a un dossard rouge. Enfin une dizaine d'autres dossards jaunes sont réservés aux pilotes invités de notoriété internationale.



A savoir également, le numéro 1 est attribué pour toute la saison au vainqueur du championnat précédent (Jean-Claude Moussé pour la saison 2011-2012), le numéro 2 au dauphin et ainsi de suite... (voir les dix premiers dossards de 2011-2012)



Le championnat n'est pas encore pourvu d'une dotation mais ce sera le cas en 2012-2013. Aujourd'hui ce sont les clubs qui récompensent les pilotes.



L'idée donner une lisibilité médiatique pour le grand public et défendre ce championnat et chacune de ses courses.



Et le jeu en vaut la chandelle. Il semble en effet qu'un certain engouement se manifeste actuellement. Ces dernières années, ils étaient une soixantaine de pilotes à suivre les cinq six courses du championnat de France, maintenant le chiffre est doublé.



Vers un championnat européen ?

Une statistique à nuancer cependant car les chiffres étaient peu précis les premières saisons de la création du championnat des courses sur sable.



Mais à terme, l'idéal serait de créer un championnat européen avec notamment la Hollande où l'on compte deux courses sur sable de renom (les Belges, et les Anglais - qui se mettent de plus en plus aux courses sur sable - ne sont certainement pas à écarter). Un projet de course existe aussi en Provence (pour le championnat de France 2012-2013).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité