Valence enfonce un peu plus le LOSC (2-0)

© AFP
© AFP

Le LOSC a une nouvelle été battu ce mardi soir. Valence l'emporte 2-0 lors de la 2ème journée de Ligue des champions.

Par EM

5 buts encaissés, 0 point. Le bilan du LOSC après deux matchs en Ligue des Champions est catastrophique. Ce mardi soir, les Lillois ont été battus par des joueurs de Valence plus réalistes et plus mordants.

Un 1er but espagnol à la 38ème minute : une belle combinaison entre Jonas et Soldado parvient à mettre la défense du LOSC dans le vent. Jonas, seul devant Landreau ne manque pas la cible. Pourtant, le LOSC, solide, semblait tenir le choc dans cette 1ère mi-temps se créant même deux belles occasions par Balmont et Payet.

En 2ème mi-temps, les Lillois baissent de pied et ne parviennent plus à approcher le but valencian. Jonas, sur un centre-tir un peu chanceux marque un 2ème but à 20 minutes de la fin. 2-0. Et un peu plus tard, la soirée se termine par l'expulsion de Mathieu Debuchy (le latéral international manquera donc la rencontre du 23 octobre face au Bayern, déjà décisive pour l'avenir des Dogues dans cette compétition). Presque un nouveau cauchemar, 15 jours après la défaite à domicile face au Bate Borisov.

Valence enfonce un peu plus le LOSC (2-0)

Céline Rousseaux et Benoît Bugnicourt

Le LOSC, une nouvelle fois malchanceux et impuissant, se retrouve dernier de son groupe avec 0 point, loin derrière les suprenants Biélorusses de Bate Borisov, vainqueurs du Bayern Munich 3-1.

Se relancer face à Ajaccio

Les Lillois, 15ème en championnat, reçoivent Ajaccio ce samedi, à 20h. Avant ce match crucial,  deux entraînements sont programmés jeudi après-midi et vendredi matin au domaine de Luchin. Mais ils sont tous les deux fermés au public.

 La victoire face aux Corses est impérative, car le bilan du club, toutes compétitions confondues, est déjà très inquiétant:
deux victoires, quatre matches nuls et cinq défaites; 11 buts marqués, 16 encaissés;
une dernière place en Ligue des champions, une 15e en L1.

Les 3 points de la victoire deviennent indispensables si le LOSC veut recoller au wagon de tête emmené par le PSG et Marseille.

Mais les joueurs doivent aussi retrouver le chemin de la victoire pour leur moral, et éviter un début de crise.
  

La déception des joueurs lillois après leur défaite 2-0 contre Valence en Espagne, le 2 octobre 2012.

AFP

Réactions

Florent Balmont : "C'est dur parce que je crois qu'on a montré un beau visage. En première mi-temps on a des occasion. On avait fait des belles choses. Eux, ils ont un tir et ils marquent en première mi-temps. C'est le réalisme qu'on n'a pas en ce moment. Il faut travailler sur cela. On fait des efforts, on est tous là. Il faut s'accrocher dans les moments difficiles."

Aurélien Chedjou: "On est dans le dur, c'est maintenant qu'il faut qu'on montre qu'on est des hommes. Je parle avec mes mots: il faut qu'on se mette les couilles sur le terrain,qu'on sorte tout ce qu'on a dans les tripes. C'est comme ça qu'on réussira à inverser
la tendance".

 Compte-rendu complet du match sur France TV sport

Sur le même sujet

La préfète de la Somme en visite à Crouy-Saint-Pierre pour rassurer les agriculteurs

Les + Lus