Valenciennes fait tomber le leader Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel MAGDELAINE

Le leader Montpellier s'est s'incliné pour la première fois depuis plus de 2 mois, battu 1-0 par le VAFC.

Surpris par le but de l'international algérien Foued Kadir (46e), juste après la reprise, les Héraultais, qui restaient sur six victoires et deux nuls lors de leurs huit derniers matchs de championnat, conservent cependant la tête du classement grâce à une meilleure différence de buts que le Paris-SG.

De son côté, le VAFC confirme après deux échecs loin de ses bases ses meilleures dispositions à domicile.



Au classement, les joueurs de Daniel Sanchez, qui obtiennent leur quatrième succès de la saison à domicile, grappillent provisoirement une place pour grimper au 16e rang.

Pour Montpellier, qui avait réussi à inscrire un but lors de chacun de ses déplacements depuis le début de saison, cette défaite signe un coup d'arrêt.

Les joueurs de René Girard, habituellement performants à l'extérieur, se sont cette fois-ci heurtés au bloc valenciennois, dense et positionné très bas sur le terrain, transformant fréquemment son traditionnel 4-2-3-1 pour un prudent 4-5-1.



Un choix tactique sans doute dicté par l'absence de cinq titulaires (Isimat-Mirin, Pujol, Dossevi, Sanchez, Cohade).

L'attaque la plus prolifique de la L1 n'a que trop rarement su, à l'image du meilleur buteur du championnat de France, Olivier Giroud, souvent cherché en profondeur mais trop esseulé, inquiéter le gardien du VAFC.

Longtemps inoffensifs, les Valenciennois s'en sont remis à Foued Kadir pour débloquer la situation en battant de près Geoffrey Jourdren, mis en difficultés par une frappe lointaine de David Ducourtioux (1-0, 46).



Le match, disputé sans rythme en première période, s'est alors emballé. Mais les Montpelliérains, qui ont bien tenté de réagir immédiatement sur des coups de tête d'Utaka et Giroud, ou plus tard, sur une reprise de volée puissante de Geoffrey Dernis (73), n'ont pas su se révolter.

Et Nicolas Penneteau, à l'image d'un bloc défensif courageux, n'a pas failli. Les dernières tentatives de Jonathan Tinhan et John Utaka dans les arrêts de jeu n'ont rien pu y changer.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité