• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes perd la main à Saint-Etienne (0-1)

© AFP
© AFP

Le VAFC a été battu par les Verts, nouveaux leaders de L1. Les Nordistes auraient pu bénéficier d'un pénalty non sifflé.

Par Yann FOSSURIER (avec AFP)

Les Valenciennois reviennent du Forez avec beaucoup de regrets et de frustrations... hier, face à Saint-Etienne, ils avaient l'occasion de pointer provisoirement en tête de la Ligue 1. Mais ce sont les Verts finalement qui prennent les commandes du championnat après une victoire étriquée 0-1, grâce à un but de Romain Hamouma à la 63e minute.
Valenciennes perd la main à Saint-Etienne (0-1) (3)

A l'issue du match, joueurs et dirigeants du VAFC ont vivement critiqué l'arbitrage à cause d'une main du défenseur stéphanois François Clerc non sifflée dans la surface de réparation à la 85e minute de jeu. "Tout le monde a vu qu'il y avait penalty", s'est lamenté le président valenciennois, Jean-Raymond Legrand  . "A ce moment là, le stade s'est tu... C'est très rageant que ce penalty n'ait pas été accordé d'autant que nous perdons, par ailleurs, un joueur (Camara) qui s'est fait les croisés. Ce sont deux déceptions ce soir."

Certains joueurs ont également exprimé leur colère sur Twitter.

 

 

 

 

L'entraîneur du VAFC, Daniel Sanchez, a regretté lui aussi ce pénalty non sifflé mais il a mis l'accent également sur la mauvaise seconde période de ses joueurs. 

"Après la mi-temps, nous avions moins d'intentions de jeu", a-t-il concédé en conférence de presse. "Nous avons perdu le ballon beaucoup trop facilement en le portant au lieu de le faire circuler. Nous n'avons pas eu les bons réflexes. Au lieu de rester en place, il aurait fallu sortir un peu plus pour contraindre Saint-Etienne à défendre. Cela nous a mis au contraire sous pression. Le but que nous prenons est la conséquence d'une relance plein axe et puis il y a ce fait de jeu de la fin de match. Nous aurions pu revenir à 1-1. Il y a donc des regrets".

Valenciennes reste à la 6e place du championnat.

 

 

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus