• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes s'offre Reims : 1-0

© AFP
© AFP

Malgré un match moyen, Valenciennes gagne et monte à la 5e place au classement à l'issue de cette 15e journée de Ligue 1, grâce au but de Foued Kadir.

Par AFP

Valenciennes, auteur d'une de ses plus mauvaises prestations de la saison, a tout de même réussi à s'imposer face à Reims (1-0), samedi, au stade du Hainaut, lors de la 15e journée de Ligue 1 et conserve ainsi son invincibilité à domicile.

Gêné par le dispositif tactique (4-1-4-1) et l'agressivité des Rémois, les hommes de Daniel Sanchez ont tout de même mis fin à leur mauvaise période (un nul et une défaite).

Valenciennes s'offre Reims : 1-0

Reportage de Céline Rousseaux

Cette courte victoire les fait grimper d'un rang au classement pour s'installer à la 5e place, et leur permet en outre de revenir provisoirement à un point de la deuxième place occupée par Saint-Etienne.

Plus précis et inventifs dans le jeu, les joueurs d'Hubert Fournier n'ont pas pu mettre fin à leur mauvaise série de matchs sans victoire, débutée le 20 octobre. Cette cinquième défaite lors de leur sept derniers matches, certes pas vraiment méritée, les fait stagner à la 15e place qu'ils occupaient déjà avant la rencontre.

Auteur d'un match insipide et trop fébrile dans le jeu, le VAFC reste tout de même invaincu à domicile grâce au but précoce de son homme en forme, Foued Kadir, qui devient au passage meilleur buteur du club (6 buts).

L'enchaînement parfait - contrôle du droit et frappe enchaînée du gauche au point de pénalty - de l'international algérien sur la seule occasion des locaux en première période, aura été l'arbre qui a caché la forêt valenciennoise.

Offensifs, les Rémois n'auront pas beaucoup inquiété leur hôtes durant les 45 premières minutes, mis à part Fauvergue (17) et Ramaré (31). C'est surtout après la pause et la rentrée de Ghilas en pointe à la place de Fauvergue, qu'ils firent passer quelques frissons dans les travées du stade valenciennois.

Mais ni la tête de Ghilas au premier poteau (52), ni ses frappes du gauche (66, 71) n'ont pu trouver la faille. Et l'entrée d'un nouvel attaquant, Toudic, pour le dernier quart d'heure, n'y changea rien. 

Valenciennes, même moyen, tenait au final sa cinquième victoire à la maison, ce qui en fait la deuxième équipe à domicile de la L1.

 

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus