• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Wasquehal: l'opposition veut la démission du maire

© FTV
© FTV

L'opposition a demandé lundi soir, en conseil municipal la démission de Gérard Vignoble, maire de Wasquehal.

Par AFP

L'opposition municipale de Wasquehal (Nord) a demandé lundi la démission du maire de la ville et des élus de la majorité, après la lecture d'un rapport de la Chambre régionale des comptes, qui dénonce des "irrégularités" dans la gestion de la commune.

Dénonçant un "rapport accablant" et des "abus de pouvoir qui ont abîmé l'image de la ville et entaché son avenir", les élus de l'opposition ont demandé pendant le conseil municipal aux élus de la majorité de "ne plus cautionner l'incautionnable" et réclamer leur démission, ainsi que celle du maire Gérard Vignoble (NC). Ils ont également demandé le remboursement des sommes trop perçues et les excuses du maire auprès des administrés.

Wasquehal: l'opposition veut la démission du maire

La majorité municipale a renouvelé son "soutien et sa confiance" à M. Vignoble, maire de Wasquehal depuis 1977, qui a répondu que non seulement, il "ne risque pas de démissionner", mais qu'en plus il était "très fier de ce que nous faisons au niveau de la gestion de la mairie de Wasquehal". "Je sais qu'il faut changer un certain nombre de nos cheminements, nous avons des choses à transformer, et nous avons déjà lourdement commencé à le faire", a toutefois concédé M. Vignoble, expliquant que la plupart des problèmes soulevés dans le rapport ont été résolus entre 2009 et 2011. "A toute question, il y a sa réponse, je les apporterai en temps et en heure à qui viendra me demander des comptes", a répété l'élu.

Le rapport de la CRC, rendu public lundi et qui porte sur la période 2006-2009, dénonce "la situation financière très dégradée" de Wasquehal, et pointe du doigt des "irrégularités" dues notamment selon elle, à des "désordres de gestion" et des "dépenses de fonctionnement disproportionnées". La Chambre des comptes met en avant "l'absence d'encadrement de plusieurs postes de dépenses", notamment pour les indemnités pour frais de représentation du maire, qui sont passés de 17.000 à 24.000 euros de 2006 à 2009, et qu'elle juge "élevées" et "souvent sans rapport avec ses fonctions, ni même avec l'interêt communal". La gestion des subventions, des logements communaux "mis à disposition d'élus ou de sportifs à titre gratuit, sans autorisation" et du parc automobile de la commune sont également mis en cause. Les magistrats évoquent également le "laxisme" qui "préside au fonctionnement des régies de la ville" qui a permis, notamment, "le versement irrégulier de très nombreuses sommes en espèce au maire" et qui ont eu "pour effet d'octroyer des avantages à un nombre limité de personnes".

Suite à ce rapport, Stéphanie Ducret, conseillère municipale d'opposition indépendante de la ville, qui a quitté la majorité municipale en 2004, a indiqué dimanche avoir déposé plainte contre le maire et certains élus auprès du procureur de la République de Lille pour des faits présumés de détournement de fonds publics et de prise illégale d'intérêts.

A lire ailleurs :

L'intégralité du rapport de la Cour des Comptes

A lire aussi :

Wasquehal : nouveau scandale politico-financier ?

Wasquehal : plainte pour détournement de fonds

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus