• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Inscriptions sur les listes électorales : ce qui va changer en 2019

Les prochaines élections auront lieu en mai 2019. / © MaxPPP
Les prochaines élections auront lieu en mai 2019. / © MaxPPP

À partir du 1er janvier 2019, les modalités d'inscriptions sur les listes électorales. On fait le point pour vous.

Par RI

En France, les prochaines élections, celles qui permettront de désigner les députés européens, se tiendront en mai 2019. Dans ce cas, il faut normalement s'inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre de l'année précédente. Selon les communes, il fallait parfois se déplacer à la mairie pour effectuer cette démarche. Mais l'année prochaine, les règles évoluent : un moyen de "simplifier" les démarches et d'"améliorer la fiabilité des listes électorales", d'après le ministère de l'Intérieur. 
 

Plus de temps et moins de contraintes


Désormais, les électeurs auront plus de temps pour s'inscrire. Par exemple, pour les élections européennes dont la date est fixée au 26 mai 2019, ils auront jusqu'au 31 mars pour s'inscrire, soit trois mois de plus qu'avant. 

Tout le monde pourra, s'il le souhaite, s'inscrire en ligne, sur les sites  www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr, quelle que soit leur commune de résidence. Mais ceux qui préfèrent se déplacer en mairie ou effectuer la démarche par courrier en auront toujours la possibilité. 
 

Charge de travail allégée pour les mairies


Un "répertoire électoral unique" (REU) sera mis en place sous la responsabilité de l'INSEE. Lors du recensement citoyen , l'INSEE inscrira automatiquement les jeunes majeurs sur ce registre. Une tâche qui revenait auparavant aux communes.

L'inscription des personnes naturalisées ou demandées par un juge, ainsi que la radiation des personnes décédées, de celles inscrites dans une autre commune ou de celles privées de droit par le juge ne reviendront plus aux mairies non plus. 

Pour rappel, pour s'inscrire sur une liste électorale, il faut être âgée de 18 ans à la veille du scrutin, être de nationalité française ou ressortissant d'un État membre de l'Union européenne, jouir de son droit de vote et apporter la preuve de son attache avec la commune d'inscription.
 

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus