Internet : le gouvernement investit 73 millions d'euros pour déployer le très haut débit dans le Nord Pas-de-Calais

Photo d'illustration. / © MAXPPP
Photo d'illustration. / © MAXPPP

Près de 3 millions de locaux ont déjà été équipés en douze mois, selon Matignon.

Par Quentin Vasseur

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé dans un communiqué une aide de 620 millions d'euros pour développer les projets de déploiement du très haut débit dans 17 territoires, dont le Nord et le Pas-de-Calais qui bénéficient de 72,87 millions d'euros, en faveur "de réseaux d'initiatives publiques portés par des collectivités.

 

Près de 20 millions de foyers éligibles

Selon le chef du gouvernement, ce déploiement vise à remplir l'objectif fixé par Emmanuel Macron "en matière de couverture numérique fixe, à savoir la généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022." 19,6 millions de foyers sont éligibles à une offre à très haut débit, précise le communiqué.
 

L'Auvergne, l'Ain, le Grand-Est, la Charente, la Martinique, les Landes, la Loire-Atlantique, le Doubs, la Corse, le Jura, le Calvados, le Lot-et-Garonne, l'Essone, les Deux-Sèvres, le Var et la Guyane sont les autres territoires concernés. La Picardie, en revanche, n'en fait pas partie. 

L'objectif du très haut débit pour tous en 2022 avait été lancé lors du quinquennat Hollande. L'exécutif Macron s'est fixé une première marche du haut débit pour tous en 2020, puis du très haut débit en 2022. Cet équipement tout le territoire en fibre optique souffrira en revanche d'exceptions dans les zones peu peuplées, où le gouvernement privilégie d'autres solutions techniques (WiMax, satellite, wifi par 4G ou 5G). 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus