• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La Belgique pourra bientôt mieux poursuivre les étrangers, auteurs d'infraction au code de la route

© MAXPPP
© MAXPPP

La Belgique va examiner la semaine prochaine un projet de loi permettant de poursuivre plus efficacement les contrevenants étrangers sur son territoire. Dans le même temps, on évoque pour les Belges, l'institution d'un permis virtuel à points à l'étranger, valable notamment en France.

Par f3nord

A l'avenir, les auteurs français des huit infractions les plus graves au Code de la route en Belgique, vont pouvoir être mieux  poursuivis. Selon nos confrères du journal Le Soir, un texte qui sera examiné la semaine prochaine, permettra d’envoyer directement et dans sa langue, l’amende au domicile du contrevenant, comme c’est le cas en Belgique. Le projet de loi vise à poursuivre équitablement des conducteurs belges et étrangers auteurs d’infractions graves. Ce sera possible grâce au croisement des banques de données.

Un juste retour des choses alors que la France pourrait bientôt mettre en place un permis à points virtuel pour les conducteurs étrangers, à l’instar du permis à points qui existe en France. Dans ce cas, un conducteur belge risquera en France une interdiction de conduire sur le territoire.
En Belgique, il n’existe pas de permis à points. Plusieurs partis politiques ont affiché leur disposition à adopter un tel système mais il n’existe pas encore de véritable percée en ce sens.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus