• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La ferme des 3000 porcs devant le tribunal administratif

© france 3 Picardie
© france 3 Picardie

Aujourd'hui le tribunal administratif d'Amiens devait juger un référé déposé le 23 octobre par l'association locale DEDICAMP, soutenue par le ROSO et d'autres. Ils demandent la suspension des travaux à la ferme des 3000 porcs. Le préfet de l'Oise avait donné une autorisation d'exploitation.

Par Camille Di Crescenzo

A Loueuse, 146 habitants, un élevage de 1400 porcs pourrait bien s'agrandir à 3000 bêtes. Des travaux de bâtiments ont commencé à l'abri des regards. Résultat, l'association locale DECICAMP soutenue par le ROSO, Picardie Nature, Novissen et autres, ainsi que des politiques (EELV) demandent la suspension des travaux. Leur avocate invoque des irrégularités sur le permis de construire.

Le préfet de l'Oise avait donné une autorisation d'exploitation.
Le juge du tribunal administratif d'Amiens demande une prolongation de l'instruction de 2 jours ouvrés (jusqu'à mardi 16h) pour que l'avocat de l'éleveur puisse répondre à un point nouveau soulevé par les demandeurs.

En Picardie on recense plus d'une vingtaine d'exploitations de taille égale ou supérieure à cette future ferme.
La ferme des 3000 porcs devant le tribunal administratif
Reportage de Laurent Pénichou, Najib Benghezala et Nathalie Perrin avec maître Anne-Sophie Chartrelle, avocate des assocations

 

A lire aussi

Sur le même sujet

RC Lens-Paris FC : les buts

Les + Lus