Cet article date de plus de 4 ans

La mayonnaise belge va être désormais moins grasse

La "loi mayonnaise" a été réformée en Belgique. Et c'est une petite révolution. 

Des frites belges avec une "pointe" de mayonnaise.
Des frites belges avec une "pointe" de mayonnaise. © Melanie/Flickr/Creative commons

Si vous achetez de temps en temps une "frites-mayo" en Belgique, vous avez peut-être remarqué que la mayonnaise n'a pas tout à fait le même goût qu'en France. Normal, elle est généralement plus grasse et plus riche en oeuf. Pourquoi ? Tout simplement parce que la loi l'exigeait. “Depuis soixante ans, aucun producteur ne peut se soustraire à l’arrêté royal selon lequel la mayonnaise [produite en Belgique] doit contenir au moins 80 % de matière grasse et 7,5 % de jaune d’œuf", expliquait De Morgen.

Moins gras, moins cher

Depuis vendredi, les règles changent en Belgique. "La loi ramène la teneur minimale en matières grasses de la sauce de 80% à 70%, tandis que la teneur minimale en jaunes d’œufs est ramenée de 7,5% à 5%", comme dans les autres pays européens, rapporte l'agence Belga. Objectif : permettre aux producteurs belges de mieux concurrencer les producteurs étrangers qui utilisent d'ores et déjà moins de matière grasse dans leur mayonnaise. Un produit mieux adapté aux attentes de nombreux consommateurs et surtout moins cher. 

"Notre secteur alimentaire est parmi les meilleurs au monde. Notre législation doit dès lors aussi être du XXIe siècle. Il nous faut donc encadrer les 90 000 emplois dans l’industrie alimentaire belge dans les meilleures circonstances possibles, avec les meilleures lois et règles possibles. Pour des raisons de santé, actuellement, l’on cherche de plus à réduire les teneurs en sucre ou en matières grasses. Nous voulons là aussi explicitement apporter notre contribution", a commenté le ministre de l'Economie et des Consommateurs Kris Peeters.

A noter qu'une mayonnaise "traditionnelle" qui elle, maintient les 80% de matière grasse et les 7,5% minimum de jaune d’œuf va continuer à exister. Vous pourrez donc continuer à trouver de la mayonnaise typiquement belge dans certaines baraques à frites...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international consommation économie