Pourquoi Laurent Pietraszewski, député du Nord, nouveau “M. Retraites”, a touché 71 000 € d'Auchan en septembre 2019

Laurent Pietraszewski en décembre 2018 / © MAXPPP
Laurent Pietraszewski en décembre 2018 / © MAXPPP

Le nouveau "M. Retraites" du gouvernement a déclaré une somme importante à la HATVP et a oublié en partie de déclarer ses salaires des années précédant son mandat. 

Par EM

Pourquoi l'entreprise nordiste Auchan a-t-elle versé plus de 70 000 euros à Laurent Pietraszewski ? Selon sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence dans la vie publique (HATVP), le nouveau M.Retraites du gouvernement, a touché 71 872 euros en tant que Responsable de Département des Ressources humaines dans l'entreprise nordiste. Le député du Nord indique que cette somme a été versée en août-septembre 2019. 
 
© CAPTURE D'ECRAN HATVP
© CAPTURE D'ECRAN HATVP

Pourquoi Laurent Pietraszewski a-t-il touché ces 71 000 euros ? A quoi correspond cette somme ? Dans sa précédente déclaration à la HATVP, il indiquait toucher environ 60 000 euros de rémunération par an entre 2012 et 2017 (32286 € net pour cette dernière année). Il n'a rien déclaré pour l'année 2018, puisqu'il avait cessé toute collaboration avec Auchan depuis son élection en juin 2017. 
 
© CAPTURE D'ECRAN HATVP 2017
© CAPTURE D'ECRAN HATVP 2017

En milieu de journée ce mercredi, Auchan a donné quelques informations sur ces 71 000 euros en indiquant que cela correspondait "à un indemnité de licenciement économique". Selon l'enseigne nordiste, contacté par franceinfo, Laurent Pietraszewski était "en congé sabbatique depuis le 8 juillet 2017". En 2019, "il a fait l'objet d'une notification de licenciement économique". Elle assure qu'"il n'y a absolument rien de caché, tout est légal". "Entre 2017 et 2019, il y a eu des réorganisations au sein de l’entreprise Auchan, qui a souhaité transférer son contrat dans une autre entité du groupe, ce que Laurent Pietraszewski a refusé", précise l'entourage de Laurent Pietraszewski. Le montant de 71 872 euros a été calculé en fonction "de son ancienneté et de sa rémunération", ajoute son cabinet.

"C'était parfaitement légal", s'agissant d'indemnités de licenciement perçues pour "27 années d'ancienneté", a affirmé mercredi la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, après des attaques du RN à LFI.

"Les employeurs comme les syndicats sont parfaitement au fait de ces pratiques, qu'ils ont eux-mêmes mis en place et qu'ils encouragent les salariés à utiliser", a également réagi Daniel Lebègue, de l'association Transparency International France
 

Cumul mandat-travail


Laurent Pietraszewski a fait cette déclaration officielle d'intérêt le 6 octobre dernier. Il faut également préciser qu'il n'est de toute façon pas illégal d'avoir une activité rémunérée quand on est député (contrairement aux membres du gouvernement). Le cumul mandat-travail est autorisé sauf pour certaines fonctions ou professions. Libération rappelait en 2017 qu'il est normalement impossible pour un député d'avoir des "fonctions de direction dans des entreprises nationales, des établissements publics nationaux ou des entreprises privées bénéficiant de subventions ou d’avantages accordés par les pouvoirs publics. ​​​​​​"

Auchan, a-priori, ne rentre pas dans cette dernière catégorie. L'entreprise nordiste emploie 73 800 collaborateurs en France, dont 13 000 dans le Nord et le Pas-de-Calais.
 

Oubli ?


Sur Twitter, Damien Dole, journaliste à Libération, pose enfin la question de l'absence des rémunérations de 2014 à 2017 sur la dernière déclaration de Laurent Pietraszewski. Normalement, les députés sont obligés de déclarer "les activités professionnelles donnant lieu à rémunération ou gratification exercées à la date de l’élection ou de la nomination ou au cours des cinq années précédant la déclaration". Donc celles de 2014, 2015, 2016, 2017 auraient dû apparaître sur la déclaration faite le 6 octobre dernier. Pourquoi cet "oubli" ? 
 

Sur Europe 1, le président de l'Observatoire d'Ethique publique René Dosière avait émis quelques réserves sur la déclaration de M.Pietraszewski :"Je pense que sa déclaration mériterait d'être un peu plus précise. Il va d'ailleurs être amené à en faire une en tant que ministre".

Laurent Pietraszewski déclare également à la HATVP 3 activités bénévoles : auprès de l'association Force femmes et de l'AFMD (assocation de formation aux métiers de la distribution). Il est également  président de l'Association du collectif des propriétaires bailleurs de l'EHPAD des Jardins de Liévin.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus