Le prince Albert de Monaco en visite au Touquet

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord

Le prince Albert de Monaco a inauguré jeudi au Touquet une promenade en bord de mer nommée "Princes de Monaco", en hommage à ses grands-parents et à son père qui ont autrefois passé des vacances dans la station balnéaire.

C'était une visite sous haute surveillance ce jeudi au Touquet. Ce n’est pas tous les jours que la station balnéaire nordiste accueille un chef d’Etat, fut-il le deuxième plus petit État indépendant du monde (après le Vatican).
Son altesse sérénissime le prince Albert II a été accueilli sous un soleil radieux, vers midi à sa descente d'avion, par des enfants d'une école touquettoise agitant des drapeaux français et monégasques. Avec le député maire de la ville Daniel Fasquelle, il a inauguré une plaque en l'honneur des « Princes de Monaco », sur la place du Centenaire face à la plage.

Une polémique promenade des princes de Monaco

Un événement qui ne fait pas l'unanimité chez les Touquettois. La digue haute est devenu la "promenade des Princes de Monaco", en souvenir du passage des princes du Rocher dans la station, au cours de l’entre-deux-guerres. L'opposition municipale s'était élevée dès le mois de juillet contre cette décision, estimant que "séjourner deux ou trois fois au Touquet ne justifie pas d’avoir une digue promenade".
Dernièrement, la société académique du Touquet a elle aussi considéré que "l’implication de la famille Grimaldi est trop anecdotique pour pouvoir baptiser cette promenade du nom des princes de Monaco".


Deux heures d’escale pour Albert II au Touquet

Ces discordances n'ont pas dû arriver aux oreilles très protégées de son altesse, dont le séjour touquettois était plus que bref, à peine plus de deux heures. Après l'inauguration de la promenade, Albert II de Monaco a aussi parcouru l’exposition dédiée à sa mère, et intitulée "L'ange de l'Amérique, Grace Kelly". Il s'agit d'une centaine de clichés en noir et blanc déployés le long de la plage du Touquet et retraçant la carrière d’actrice de celle qui épousa Rainier de Monaco en 1956 et lui donna trois enfants, Caroline, Albert et Stéphanie.

Albert II reconnaissant de l'hommage rendu à sa famille

Avant de partir vers 14H30, le prince Albert s'est rendu à la mairie du Touquet où il a prononcé un court discours, exprimant sa "reconnaissance" "pour l'hommage qui est ainsi manifesté envers (sa) famille".
Venu sans son épouse, Albert de Monaco, 57 ans, a enfin évoqué les vacances, au Touquet dans les années 1920, de ses grands-parents, Pierre et Charlotte de Monaco, accompagnés de leur fils Rainier.