Cet article date de plus de 5 ans

Les allergies sont de retour !

Le printemps est là, les allergies aussi. La trêve hivernale a été de courte durée. Plus de 6 millions de Français déclarent des allergies aux pollens, soit 20% de la population.
© Loïc Beunaiche
Avec la douceur de ce début de printemps, la végétation bourgeonne. Les premières allergies aux pollens sont déjà manifestes, ceux de la famille du bouleau notamment. 
Eternuements, nez qui coule ou yeux qui rougissent, les personnes les plus sensibles doivent déjà suivre le traitement de base de médicaments antihistaminiques.

Le risque allergique est établi par le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) et peut être consulté en temps réel sur son site. Selon lui, le pic n'est pas encore atteint dans la Région. Mais la vigilance s'impose.

Des risques sur la santé

La rhinite allergique, appelée plus communément "rhume des foins" est un facteur de risque important de survenue de l’asthme. Il le multiplie par 4. Les conséquences de l'inhalation des allergènes ne sont pas à prendre à la légère.
L'asthme allergique se manifeste par des troubles respiratoires (respiration sifflante), un sentiment d'oppression thoracique, des épisodes récidivants de toux ou un essoufflement après un effort. Seul un spécialiste peut identifier les différents stades de gravité de l'asthme.

Quelques recommandations afin de réduire les symptômes

Plus d'informations à lire sur le site du ministère de la Santé.

durée de la vidéo: 01 min 47
Allergies aux pollens

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société