Cet article date de plus de 5 ans

Les vice-présidents du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie détaillent les premières mesures

Karine Charbonnier, Gérald Darmanin et Marie-Sophie Lesne, 3 des 15 vice-présidents du Conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ont détaillé ce lundi les mesures phares du nouvel exécutif régional...
C'est lors d'une conférence de presse qui ces 3 vice-présidents ont précisé les 3 mesures phares du Conseil Régional en faveur de l'emploi et de l'économie. Des mesures déjà largement évoquées par Xavier Bertrand depuis sa victoire aux dernières élections régionales. Le président du Conseil Régional de Nord-Pas-de-Calais Picardie les avait en effet énoncées le jour même dans son discours d'investiture le jour de son élection à la tête de l'exécutif régional.


Aider les chefs d'entreprises

Karine Charbonnier, vice-présidente à la formation et aux relations avec les entreprises, a ainsi annoncé une prise en charge par le Conseil Régional de 25% des charges pendant un an pour les TPE PME (moins de 250 salariés) qui embaucheront un salarié payé moins de 1,6 fois le SMIC. Le montant de l'aide serait d'environ 200€/mois.


Aide aux transports

Gérald Darmanin, vice-président délégué aux transports, aux infrastructures de transport, aux relations internationales et transfrontalières, au tourisme et à la communication, a détaillé les modalités d'attribution d'une aide de 20€ par mois pour les salariés qui gagnent moins de 2 fois le smic et qui ne peuvent pas prendre les transports en commun. Sont également concernés les salariés qui doivent faire plus de 30km avec leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. L versement de l'aide au transport se fera une fois par an, probablement en milieu d'année pour 2016, selon Gérard Darmanin:

durée de la vidéo: 00 min 41
Gérald Darmanin, vice-président du Conseil régional en charge des transports ©France 3 Nord-Pas-de-Calais


Mesures d'urgence pour les éleveurs

Marie-Sophie Lesne, vice présidente agriculture, confirme des mesures d'urgence pour les éleveurs laitiers et porcins. Dans un deuxième temps, une aide à la restructuration des prêts des agriculteurs endettés sera mise en place. Cette disposition sera détaillée le 28 janvier lors de la séance plénière du Conseil Régional.

Toutes ces mesures seront présentées au vote de l'assemblée régionale lors de la prochaine séance plénière prévue le 28 janvier.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique transports agriculture emploi région hauts-de-france fusion des régions économie