Lettre ouverte d'un chômeur à Xavier Bertrand

© DR
© DR

Derrière les chiffres du chômage se cachent une multitude de réalités complexes. Des histoires de vie, des parcours professionnels brusquement interrompus, alors peut-on raconter le chômage ? Lui donner un visage, un chômeur de la région vient d'écrire une lettre ouverte à Xavier Bertrand.     

Par Halima Najibi

Les chiffres du chômage viennent de tomber pour le mois de septembre, en région Hauts-de-France, le nombre des demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 376 998, une baisse de -2,1 % par rapport au mois d'août. Mais cette diminution est-elle éphémère ou bien est-ce une embellie durable ?

Ces chiffres ont fait réagir un chômeur amiénois, il ne lui reste plus que 300 jours avant de passer au RSA. Gustave Point, c'est son pseudonyme de chômeur. Il lance un appel de détresse face à l'injustice du chômage.

N'en déplaise à certains esprits, les chômeurs de longue durée ne sont pas des fainéants. Gustave Point veut faire de sa lettre une pétition adressée à Xavier Bertrand, le Président de la région des Hauts-de-France. Il y décrit son parcours professionnel et rappelle qu'il n'a pas demandé à être sans emploi, qu'il est chômeur depuis longtemps, un peu trop longtemps.

Gustave Point s'acharne dans sa lutte pour trouver un nouvel emploi, son quotidien "c'est de courir après un job" sans succès pour l'instant,    

Il souhaite démontrer à ceux qui disent “si on veut vraiment un boulot, on trouve”, que non, ce n’est pas si simple. Personne n’est chômeur par plaisir. 




Sur le même sujet

Extrait "Enquêtes de Région"

Près de chez vous

Les + Lus