Voleurs au grand coeur ? Ceux qui ont commis un cambriolage au domicile d'une famille de Gingelom (dans le Limbourg au Nord de la Belgique) semblent a minima avoir eu des remords.

Dans la nuit du 2 au 3 septembre, ils ont volé de nombreux bijoux appartenant à la famille Bollen. Parmi ces bijoux, l'un tenait plus particulièrement à coeur de la famille. Un pendentif à forte valeur sentimentale, sur lequel est gravée la photo de la petite Axana, une fillette décédée d'une méningite en 2002 alors qu'elle n'était âgée que de dix mois.

Sa mère a alors décidé de lancer un appel sur Facebook. Elle a demandé aux voleurs de bien vouloir lui rendre le pendentif. " Cela a une grande valeur pour moi et mes parents. (...) J'espère que les coupables ont un cœur et qu'ils nous le rendront."
 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Quelques jours plus tard, après des milliers de partages sur Facebook, la mère a retrouvé le pendentif (sans la chaîne) dans une enveloppe déposée dans la boîte aux lettres.

Un petit miracle qui a fait très plaisir à la famille : "Le message est apparemment remonté jusqu'aux voleurs, témoigne la mère dans Het Laaste Nieuws. Nous sommes reconnaissants envers toutes les personnes qui ont partagé notre message. (...) Mes parents et moi ne sommes pas encore remis du cambriolage. (...) Que nous ayons récupéré le pendentif atténue légèrement notre douleur. Apparemment, ces voleurs ont un coeur".

La police locale, elle, n'a toujours aucune trace de ces voleurs pas comme les autres qui ont pris le risque de revenir sur les lieux pour mettre le pendentif dans la boîte aux lettres.