Marine Le Pen annonce (déjà) son “envie d'être candidate” à l'élection présidentielle

Marine Le Pen ce dimanche sur RTL et LCI / © CAPTURE D'ECRAN / LCI / RTL
Marine Le Pen ce dimanche sur RTL et LCI / © CAPTURE D'ECRAN / LCI / RTL

Elle l'a affirmé ce dimanche lors de l'émission "Le Grand Jury" RTL-Le Figaro-LCI dimanche. 

Par EM

Pas de faux suspense. Pas de surprise non plus. Marine Le Pen, président du Rassemblement national et députée du Pas-de-Calais a confirmé ce dimanche son intention d'être candidate à l'élection présidentielle pour la 3ème fois consécutive. 

"J’ai été deux fois candidate à la présidentielle et je m’apprête à l’être pour la troisième fois. Oui, j’ai envie d’être candidate", a-t-elle affirmé lors de l'émission "Le Grand Jury" RTL-Le Figaro-LCI dimanche. 
 

 
"J'ai surtout envie qu'on arrête avec la politique qui est menée, a-t-elle poursuivi, en tenant discours de candidate. J’ai surtout envie qu’on arrête avec la politique qui est menée. J’ai envie qu’on arrête avec le chômage, qu’on arrête avec l’insécurité. J’ai envie que les agriculteurs arrêtent de se suicider. J’ai envie que les Français arrêtent d’être écrasés par les impôts. J’ai envie qu’on arrête de se battre pour défendre notre culture et notre identité, ce qui devrait couler de source. J’ai envie que tout ça s’arrête. J’ai envie que nos idées arrivent au pouvoir."

En 2017, Marine Le Pen avait recueilli 34,5% des suffrages lors du second tour de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron. En 2012, elle avait obtenu 18% des voix au 1er tour. Dans son camp, sa nièce, Marion Maréchal, est parfois présentée cmme une candidate potentielle. Cette dernière a récemment affirmé qu'elle n'avait pas "l'intention d'être candidate".

Sur le même sujet

Brexit : quelles conséquences dans les Hauts-de-France ?

Les + Lus